Accueil Actualités L’Etat sévit : Les Moustarchidines vont-ils célébrer leur Gamou ?

L’Etat sévit : Les Moustarchidines vont-ils célébrer leur Gamou ?

Le ministre de l’intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye n’y est pas allé par quatre chemins pour sortir des arrêtés portant prorogation du port de masque mais aussi, interdisant les rassemblements dans certains lieux publics. Du couples choses se brouillent dans la tête des sénégalais qui ne comprennent pas toujours ce qui se trame. Alors que les Moustarchidines ont déjà nettoyé  le champ de course de Tivaouane, voilà qu’un pied de nez vient de leur être opposé par un arrêté ministériel.

Plus on se rapproche de la date butoir de la célébration du Gamou consacrant la naissance du prophète Mohameth (PSL),plus l’Etat du Sénégal entretient un flou difficile à décrypter.

Pour cause, alors  que certains foyers religieux ont décidé de célébrer ce grand événement religieux, d’autres par contre évitent de le faire au risque de créer des rassemblements propices à la propagation de la Covid-19.

Le Khalife Général des Tidianes, Serigne Babacar  Sy Mansour  a décidé de s’adosser au Suna du prophète Mohameth (PSL) et a demandé aux fidèles de célébrer le Gamou dans l’intimité. Contre toute attente, le responsable moral des Moustarchidines, Serigne Moustapha Sy et ses affidés ont, eux, décidé de célébrer le Gamou à Tivaouane.

D’ailleurs samedi dernier, ils ont rendu nickel le champ de course où ils célèbrent annuellement la naissance du Prophète Mohameth (PSL).Le ministre de l’intérieur  a sorti deux arrêtés. Le premier proroge la durée du port de masque de trois mois et le second  interdit les rassemblements dans certains lieux public pour la même durée.

Du coup, l’Etat semblerait confondre les Moustarchidines et au besoin leur interdire de célébrer le Gamou au champ de course pour cette édition 2020.En tous les cas, sans avoir le courage d’interdire directement et par voix officielle cette célébration, le ministre de l’intérieur s’adosse sur les mesures barrières et autres astuces pour sévir. Tout va s’éclairer d’un jour nouveau  pour le Guide moral des Moustarchidines !

Assane SEYE-Senegal7

 

14 Commentaires

  1. Bonjour
    Ce ne serait pas mal d’effectuer une relecture pour corriger votre texte.
    En plus des quelques fautes, je vous propose de revoir certaines tournures de phrase.

    Par ailleurs, je ne comprends toujours pas d’où vous viennent ces habitudes d’écrire des noms en rouge dans des articles.
    Amicalement

  2. Très mauvaise lecture de la décision du ministre de l’intérieur apprenez à lire entre les lignes et les interlignes.
    Vous pensez honnêtement que l’état va interdire les moustarchidines et laissez médina baye célébrer le gamou?
    Soyez plus pountu dans vos analyses.

  3. Vraiment je ne comprends pas cette volonté des journalistes de vouloir nuire aux moustarchides.
    Réfléchissez un peu quand même khana si on l’interdit au moustarchides on va l’interdire à Kaolack, thienaba ndiassane etc…
    Des fois j’ai l’impression que ay gamin de 10ans nioy bind articles yi, analyser sakh mounougnoukou.

  4. Article inutile. le lien qu’il veut faire ici n’existe pas, entre la décision du ministre et celle des Moustarchidines.
    Arrêter de réveiller la fitna. Salam

  5. Tu peux ajouter à ton nom  » tané » ce qui fera « Seyetané »
    Quel est le rapport entre le gamou des moustarchidines et l’arrêté du ministre….. Connard….

  6. N’avez vous pas autre chose à faire Sama gayi ???
    Les moustarchides ont le droit le plus absolu et au m et même que les autres pour ne pas les citer, de célébrer le maloud.
    Il n’a jamais été question pour l’état d’interdire, le tenue de cet événement.
    D’autre part, laissez en paix le khalife général des tidianes pour ne pas la famille de Seydil Hadji Malick SY (RTA)
    Bayilene nafékh, rambadji, diakhassé ak yéketi fitna.
    Yallah Reub nalène

  7. Nguir Yalla naniou yéwou tay sétaltal yi di xéw sa sùné surtt presse en ligne bi dama. Sétlou daniouy dieul bén déclaration au lieux niou diokh niouko en intégralité daniouy déf sén analyse bop résuméko diokh niou suniou moyouwùl nak politiciens yi ak yén cii média yi niou nara talle réw mi.sétlou ak sétantal dinasi am solo

  8. Arretez de dire des conneries,. Si tel etait le cas ce serait tous les gamous qui seraient annulés kaolack y compris
    Vous ne voulait que creer de l’agitation dans ce pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici