L'Actualité en Temps Réel

Troisième candidature de Macky : L’énigme !

Après son « ni Oui ni Non » retentissant et qui continue de cristalliser l’attention des Sénégalais, le Président de la République baigne toujours dans un mutisme béat par rapport à son éventuelle candidature pour la présidentielle de 2024.Ses affidés qui s’épanchent au niveau des médias donnent du fil à retordre présentement aux Sénégalais occupés à se sortir de l’ornière. Certains proches du Chef ont été limogés pour avoir jeté l’opprobre sur le 3e mandat de leur mentor. D’autres par contre ont été promus pour avoir soutenu le contraire. Le monde nous regarde face à une énigme qui se refuse toujours !

Vraisemblablement ,la question d’un éventuel 3e mandat du Chef de l’Etat Macky Sall occupe quasiment l’arrière-boutique de tous les sénégalais. Renié hier, il s’agit pour certains de le légitimer aujourd’hui pour des raisons autres.

Or, contextuellement, le Sénégalais n’auraient pas besoin d’une énigme de cet acabit qui les plonge davantage dans la pauvreté, la misère, la délation, là confusion et le népotisme. Loin s’en faut.

La conduite des affaires d’un pays requiert beaucoup de circonspections et de hauteur. Point n’est besoin de revenir sur les péripéties du capharnaüm né de cette question qui enchante ceux qui veulent se pérenniser au pouvoir et qui confond ceux qui n’en veulent point.

Le Président Sall refuse de se déterminer à cause de cette question très sensible, mais ses affidés sont aux avant-postes pour vendre ou alors crédibiliser une telle option de l’ordre contingent.

Le pays vit des heures difficiles de sa trajectoire politique et les sénégalais souffrent de tous les maux inimaginables dans leur quotidien.

N’empêche, les gens du pouvoir qui n’entendent guère se départir de leurs privilèges, chantent un troisième mandat qu’ils défendent sous toutes ses coutures.

L’énigme aujourd’hui, c’est à la fois un éventuel troisième mandat du Chef de l’Etat Macky Sall qui tient tous les sénégalais en haleine, mais aussi un pays qui semble marcher vers un gouffre politico-judiciaire inqualifiable.

La surenchère politique aidant, les acteurs politiques rivalisent d’ardeurs à quelques encablures de la présidentielle.

Les manœuvres politiques ne manquent pas dans ce cocktail explosif où l’amnistie de certains leaders combiné à l’équilibre des forces au sein de l’hémicycle, offre des lendemains sombres pour un pays réputé un havre de paix en Afrique au Sud du Sahara.

Pourvu que cette énigme ne finisse au demeurant en eau de boudin et n’impacte la stabilité si chère de notre pays.

 

Assane SEYE-Senegal7