Accueil Faits Divers A cause de l’argent : Un chef de village tue son...

A cause de l’argent : Un chef de village tue son voisin en forêt et dégage en touche

Le  drame pour le moins singulier s’est déroulé dans la forêt de Baraka-Pakao. En effet le nommé Samsidine Diémé, parti à la cueillette de noix d’acajou, a reçu une balle de fusil de chasse dans l’abdomen avant de succomber à ses blessures dans les bras de son épouse qui l’avait accompagné. C’est ainsi que la dame, voyant le chef du village surgir de la direction d’où venait la balle, alerta le voisinage.

Accident ou meurtre, en tous les cas, la mort de Samsidine Diémé pose une véritable équation dans cette localité de Baraka-Pakao où la victime a reçu à l’abdomen une balle de fusil avant de succomber à ses blessures dans les bras de son  épouse. Mais en rentrant au village pour alerter le voisinage, la dame Ndèye Manga a vu surgir de la forêt le chef du village de cette localité portant en bandoulière son fusil. C’est ainsi qu’elle en a conclu que ce dernier devrait être l’auteur du crime. Elle porta l’affaire devant la gendarmerie. Ansoumana  Diémé fut aussitôt arrêté et déferré au parquet. Après enquête approfondie, il se révéla que le présumé coupable était bel et bien l’auteur de cette bavure. Mais devant la barre, le mis en cause a dégagé en touche : « Je n’ai pas tué Samsidine Diémé.je l’ai toujours considéré comme un fils. J’ai, au  contraire, appris sa mort à travers sa femme », se défend Ansoumana Diémé. Mais dans les éléments de l’enquête, il s’est trouvé qu’Ansoumana Diémé avait toutes les raisons de tuer Samsidine à qui il devait la somme de 175 000 FCFA. Ce qui a fait que la préméditation  tout comme le guet-apens étaient établis dans cette affaire. Ainsi au terme du délibéré, Ansoumana Diémé a été condamné à 10 ans de travaux forcés.

Senegal7.com