Accueil Actualités A Vladivostok, un sommet inédit entre Vladimir Poutine et Kim Jong-un

A Vladivostok, un sommet inédit entre Vladimir Poutine et Kim Jong-un

La rencontre a été entourée du plus grand mystère, mais elle aura bien lieu ce jeudi 25 avril à Vladivostok, la grande ville de l’Extrême-Orient russe. C’est la première fois que le dirigeant nord-coréen se rend en Russie, et qu’il rencontre le président russe en tête-à-tête.

C’est dans son fameux train blindé que Kim Jong-un a franchi la frontière ce mercredi matin. Un déplacement ultra-sécurisé pour un dirigeant nord-coréen, qui n’a accepté de se rendre en Russie qu’à la condition de limiter au maximum la distance parcourue. C’est sans doute pour cette raison que la ville de Vladivostok a été choisie, puisque ce sont moins de 700 kilomètres qui séparent, à vol d’oiseau, le grand port russe de la capitale nord-coréenne.

L’une des autres conditions « de sécurité » posées par le dirigeant nord-coréen était de pouvoir se déplacer uniquement dans sa propre limousine, spécialement transportée par voie ferroviaire. Selon la presse russe, il a d’ailleurs fallu élargir de vingt centimètres le portail de la gare de Vladivostok, pour permettre le passage du véhicule nord-coréen !

Un programme déjà établi

Selon le Kremlin, deux sujets seront sur la table : la coopération entre les deux pays et bien sûr la question du programme nucléaire nord-coréen. Le sommet de Hanoï entre Kim Jong-un et Donald Trump, en février dernier, s’était soldé par un échec, et la Russie estime donc qu’il y a pour elle une opportunité à saisir, qu’elle peut s’immiscer dans ce dialogue et peut-être proposer des solutions. La position de Moscou dans le dossier nord-coréen est connue : la Russie refuse que la Corée du Nord puisse disposer de la bombe atomique, mais elle estime qu’il faut pour cela donner des garanties et accorder des compensations à Pyongyang.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici