Accueil Actualités Adama Gaye, le jeune que tu avais mortellement heurté en état d’ivresse...

Adama Gaye, le jeune que tu avais mortellement heurté en état d’ivresse était finalement décédé… (Cheikh Ndiaye)

la faveur du Ramadan, je suspends le débat qui m’oppose à Adama Gaye, ce vieux délinquant et manipulateur de renommée internationale.
Adama Gaye devrait savoir, puisqu’il a fait de petites investigations sur ma personne, mais n’ayant rien trouvé de consistant , il s’est s’agrippé, hélas sur une photo, pour me caricaturer, se situant ainsi sur un registre léger et impertinent. Se frotter à Cheikh Ndiaye, est un jeu périlleux et les esprits maléfiques qui l’ont informé, devraient le lui dire . Néanmoins, je fais quelques précisions et livre une information, aux conséquences psychoaffectives destructrices.

Entre l’ancienne du CESE et moi , il n’y a jamais eu de relations subordonnées à la logique alimentaire ou du profit. Tous ceux qui me connaissent le savent et peuvent en témoigner. Accomplir ma part du contrat dans toute relation, a toujours été, mon sacerdoce. Pour le reste , vous ne méritez pas de savoir . Ainsi s’achève, pour lui et pour ceux qui l’ont faussement documenté. Je le renvoie à mon CV mais de.facon résumée, Cheikh Ndiaye , c’est 21 ans de service à son pays, d’instituteur-adjoint à Conseiller technique du Président, en passant par différents autres fonctions et postes, instititeur, professeur, conseiller technique à la primature, conseiller spécial Education / Emploi au CESE et élève- Inspecteur de l’éducation . Pour les diplômes, je lui dispense de les énumérer… un tel profil ne peut donc, être ni ingrat, ni opportuniste. Engagé, oui ! Aussi , il n’a jamais été question , dans mes relations politiques et de toutes sortes d’ailleurs , de prébendes, de pots de vins ou d’opportunisme. Je ne suis pas éduqué ainsi. Sur un autre registre , aigri qu’il est , Adama Gaye ne peut plus lire objectivement, la vision et les programmes du Président de la République. Son bilan, non plus .La subjectivité a pris le dessus sur la raison mais devra t-il savoir dorénavant, que tout projectile lancé sur le pouvoir du Président Macky Sall, lui sera retourné avec une violence inouïe.

Enfin , et voilà le conseil à ce vieux abruti ; quand dans un conflit, Celui dont le Seul Agenda Compte , décréte la mort , alors il n’y a plus d’adversité, ni d’adversaire. La seule attitude qui vaille , c’est la retenue, la compassion et les prières. Poursuivre un défunt, jusqu’à sa tombe, est tout simplement ignoble, et rien , absolument rien, ne saurait justifier cet acharnement.
Je termine par l’information que peu de gens connaissent au Sénégal concernant cet individu, cet objet non encore identifié, qui terrorise certains. A lui, deux questions.

Quand est-il du jeune enfant que tu as mortellement heurté et surtout en état d’ébriété ? Avais-tu pris la fuite, comme disent certains ? Ce jeune est finalement décédé, Adama ! Voilà qui ose s’ériger en donneur de leçons, dans ce pays.

Cheikh Ndiaye