L'Actualité en Temps Réel

Affaire Amy Ndiaye : Charlotte Seck inscrit les députés Massata Samb et Mamadou Niang sur la liste des extrémistes

Affaire Amy N’diaye Gniby, Charlotte Seck chargée de plaidoyer pour les droits humains basée en France déclenche une procédure pour inscrire Massata Samb et Mamadou Niang sur une liste internationale pour les terroristes islamistes et extrémistes susceptibles de commette une agression ou un acte terroriste en corrélation avec la religion comme les membres d’Al Qaida ou l’état islamique

 

L’hémicycle est un lieu de débats d’idées, un endroit sacré car l’assemblée nationale est un pilier pour toute démocratie qui se respecte. Mamadou Niang et Massata Samb ont souillé notre patrie, leurs actes violents ont fait le tour du monde, dans chaque continent on a parlé de la gifle et du coup de pied qu’a reçu l’honorable députée Amy Ndiaye Gniby. Des violences basées sur le genre car oui elle a été frappée car femme.Le déferlement de haine qui s’en est suivi sur les réseaux sociaux de la part des sympathisants de ce parti politique PUR qui approuvaient et applaudissaient l’agression contre Amy Ndiaye Gniby ne nous a pas laissé le choix.

 

En tant que chargée de plaidoyer pour les droits humains et voix de l’égalité Charlotte Seck a entamé une procédure pour inscrire Massata Samb et Mamadou niang sur la liste de terroristes ayant déjà commis des violences en lien avec le fondamentalisme extrémiste religieux susceptible de se produire à nouveau car leur bord politique accepte que leur marabout et leur croyance religieuse priment sur les lois de la république et le droits des femmes.

 

Mamadou niang et Massata Samb sont aussi coupables d’incitation à la violence basée sur le genre et à la haine car certains sympathisants du leur parti politique PUR sur les réseaux sociaux ont insulté en masse la victime Amy Ndiaye Gniby et même publié des informations personnelles la concernant, ce qui relève du harcèlement moral et cyber harcèlement au moins 55 comptes Twitter et facebook vérifiable ont relayé le harcèlement et l’incitation à la haine, nous avons mis ces comptes dans notre dossier, la vidéo de l’agression a été vu par des millions de sénégalais et constitue une preuve.

Soit le Sénégal est une démocratie républicaine où les piliers de la république sont respectés soit le Sénégal est une théocratie autoritaire où les élus de la Nation sont violentés pour avoir osé dire qu’un marabout avait juré d’accomplir un acte qu’il n’a en réalité jamais accompli ! Ce qui est fort étonnant c’est que parti politique PUR revendique être islamique. La référence de la foi islamique n’est-elle pas le prophète Mohammad paix et salut sur lui ?
Il a été persécuté par les femmes de la Mecque, une femme jetait ses ordures tous les jours devant la maison du prophète, une autre femme Ibn Bint Utbah a commandité l’assassinat de son oncle Hamza Ibn Abu Talib, elle a même mutilé son cadavre mais malgré ses persécutions, le prophète est resté digne, il n’a ni giflé ni donné de coup de pied et au final, il a pardonné ! On se demande en réalité vous croyez en quoi ?

Que voulez-vous faire du Sénégal ? Mamadou niang et Massata Samb sachez que vous n’êtes ni intouchables ni intenables car il y a des lois internationales faites pour maîtriser des hommes comme vous !
Une femme ne vous-a-t-elle pas mis au monde ? Amy Ndiaye Gniby ne vous a ni calomnié, ni insulté ! Elle a donné des faits qui ont bien eu lieu ! Dans les prochaines années à venir cela se reproduira encore et encore car vous êtes dans un lieu de débats d’idée et de contradictions qu’est l’assemblée nationale.

 

On peut déplorer les formes incorrectes, recadrer des comportements agressifs par la parole mais personne ne va vous laissera gifler vos collègues femmes car elles vous contrediront encore et encore ! Elles en ont le droit.
Amy N’diaye Gniby n’est ni faible, ni poltronne, elle a fait face à ses agresseurs et s’est défendue comme elle le pouvait sans attendre que l’on vienne la secourir, je parle de cela car Mamadou Niang et Massata Samb voulaient corriger une femme faible selon eux et se sont heurtés à une lionne qui malgré son état de grossesse ne s’est dérobée à aucun moment et s’est bien défendue !

 

Votre place Mamadou Niang et Massata Samb est bien sur la liste des personnes ayant déjà commis ou sont susceptibles de commettre un acte terroriste lié à l’extrémisme religieux. Réfléchissez à deux fois lorsque vous voudrez frapper une femme à nouveau surtout dans l’enceinte de l’hémicycle !
Vous l’ignorez peut-être mais il n’y a pas de frontières dans ce monde lorsqu’il s’agit d’arrêter des terroristes. Peu importe où vous vous cachez ! Et surtout priez votre marabout comme il est votre dieu afin qu’il n’arrive rien à l’enfant d’Amy Ndiaye Gniby car nous ne pardonnerons pas un meurtre !

Charlotte Seck chargée de plaidoyer pour les droits humains basée en France