Accueil Actualités Affaire des 94 milliards : Sonko devrait-il répondre à la Justice ou...

Affaire des 94 milliards : Sonko devrait-il répondre à la Justice ou à l’Assemblée Nationale ?

L’affaire des 94 milliards dont Ousmane Sonko accuserait Mamour Diallo d’avoir détourné continue de tarauder l’esprit des sénégalais. En vérité, personne ne sait si Sonko devrait se présenter devant le Procureur de la République après avoir émis une plainte, ou s’il doit se présenter devant la commission d’enquête parlementaire chargée d’auditionner les mis en cause. En tous les cas, cette affaire semble beaucoup plus vouée à la politique qu’à la Justice dont la vocation est de tout tirer au clair sans approche partisane.

L’affaire des 94 milliards semble une nébuleuse moulée dans un conflit de compétence car aucun sénégalais n’arrive à comprendre si Ousmane Sonko devrait déférer à la convocation de la commission d’enquête parlementaire ou s’il devrait se présenter devant le Procureur de la République si ce dernier le lui intime. A l’évidence, pendant que la commission d’enquête parlementaire  se démène comme un beau diable pour élucider l’affaire, Ousmane Sonko se braque toujours et demande à ce que le Procureur le convoque pour qu’il puisse vider son sac. Pourquoi diantre ce conflit de compétence entre la Justice et la représentation nationale ? La majorité parlementaire serait-elle soupçonnée de coups fourrés qui puissent aboutir à la levée de l’immunité parlementaire du leader de Pastef ? L’Assemblée nationale serait-elle le lieu par excellence de la politique politicienne ? Autant de questions qui semble justifier le refus de Sonko de se présenter devant la commission d’enquête parlementaire. En ce qui concerne la Justice, la majorité craint-elle de voir tomber de hautes personnalité mouillées dans l’affaire des 94 milliards ? Dans cette dossier tout aussi sensible, au demeurant, les questions submergent les réponses car chaque partie s’agrippe sur ce qu’il estime son droit à lui. Raison pour laquelle, les sénégalais peinent à comprendre pourquoi cette nébuleuse reste moulée dans un conflit de compétence entre le Judiciaire et le Législatif ?

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici