Accueil Actualités Affaire Khalifa Sall : Moussa Taye voit de « l’incohérence » dans...

Affaire Khalifa Sall : Moussa Taye voit de « l’incohérence » dans les propos du procureur

Les partisans de Khalifa Sall ont réagi suite à la saisine de l’Assemblée nationale par le procureur pour la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall. En commentant la lettre adressée à Moustapha Niasse par Serigne Bassirou Guèye, Moussa Taye, «Mankoo Taxawu Sénégal» estime qu’il y a une incohérence dans les propos de Serigne Bassirou Guèye qui avait précédemment soutenu que le maire de Dakar ne bénéficiait pas d’une immunité parlementaire.

« Le procureur en saisissant l’Assemblée nationale pour la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall étale au grand jour ses propres contradictions », a déclaré Moussa Taye, par ailleurs conseiller politique de maire de Dakar.

Et d’ajouter : «c’est le même procureur qui avait refusé à Khalifa Sall la liberté d’office au motif qu’il ne bénéficiait pas d’une immunité parlementaire. Donc s’il saisit l’Assemblée pour la levée de l’immunité parlementaire, c’est la preuve que le juge est dans ses contradictions est incohérent. Mais, cela prouve aussi que le procureur est manipulé par le pouvoir».

Moussa Taye dit attendre pour apprécier la position de l’Assemblée nationale. « En tout état de cause le combat c’est à deux niveaux, d’abord au niveau judiciaire avec nos avocats et au plan politique avec nous, hommes politiques ».

Pour rappel, le procureur de la République, Bassirou Guèye, a formulé une demande auprès du président de l’Assemblée nationale afin de lever l’immunité parlementaire de Khalifa Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici