Accueil Actualités Affaire Khashoggi: la France prend des mesures contre 18 saoudiens

Affaire Khashoggi: la France prend des mesures contre 18 saoudiens

L’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi continue de faire réagir à travers le monde.
Donald Trump et les Etats-Unis, restés longtemps silencieux, ont décidé de sanctionner financièrement 17 responsables saoudiens impliqués dans le meurtre du journaliste. Même son de cloche du côté de la France qui est sortie de sa retraite en annonçant l’interdiction d’accès au territoire français et à l’espace Schengen à 18 saoudiens a-t-on appris de RFI.

« Il s’agit de mesures conservatoires, susceptibles d’être revues ou étendues en fonction de l’avancée des investigations en cours », précise le communiqué du ministère français des Affaires étrangères, informations rapportées par la RFI, lues par Senegal7.

Pour rappel, l’Allemagne avait également annoncé ce lundi des interdictions de séjour à 18 ressortissants saoudiens et un embargo sur les ventes d’armes au royaume saoudien. Pour le moment on ignore s’il s’agit des mêmes personnes mais tout porte à croire qu’il s’agirait des quinze membres de l’équipe saoudienne qui s’était rendue au consulat d’Istanbul, ainsi que de trois personnes soupçonnées d’avoir orchestré l’assassinat du journaliste, le 2 octobre dans les locaux de la représentation saoudienne, lit-on sur RFI.

Selon le Quai d’Orsay “la France demande que toute la lumière soit faite sur la manière dont un tel acte a pu être commis. Elle attend de la part des autorités saoudiennes une réponse transparente, circonstanciée et exhaustive”.

Accusé d’avoir pris part à la mort de Jamal Khashoggi, Mouhamed Ben Salmane (MBS) se rendra en Argentine pour assister au G20 qui se tiendra du 30 novembre au 1er décembre. Il pourrait y rencontrer le président turc Erdogan qui a beaucoup investi les médias depuis l’assassinat du journaliste.
Cheikh KANE / SENEGAL7