Affaire Sitor Ndour : Aucune preuve médico-légale n’est décelée

Le juge d’instruction a relevé les rapports d’analyses faites à l’Enquête préliminaires à l’hôpital Idrissa Pouye de Grand-Yoff dans l’affaire Sitor Ndour, accusé de viol par sa domestique âgée de 16 ans.

Il a rapporté que les examens de chirologie (pour d’éventuelles traces de violences sur les mains) effectués sur la victime sont revenus négatifs. Les recherches de spermatozoïdes sur son sexe sont aussi négatives que les germes pathogènes.

Et les médecins ont noté une défloraison ancienne de l’hymen de la victime. Encore, le magistrat a dit que les gendarmes-enquêteurs ont conclu dans leur rapport qu’ils n’ont trouvé ni trace de sang ni sperme sur le drap sur lequel A. Thiaw aurait été violée. Au terme de la confrontation, Me Ousmane Seye de la défense a introduit une demande de mise en liberté provisoire.

Assane SEYE-Senegal7