L'Actualité en Temps Réel

Affaire Sweet Beauté : L’audition d’Ousmane Sonko à la Une des médias occidentaux

Les Médias occidentaux n’ont pas été en reste en ce qui concerne l’affaire Sweet Beauté à l’instar d’RFI qui a ouvert une brèche hier jeudi sur l’audition du leader de Pastef Ousmane Sonko.

« L’opposant sénégalais Ousmane Sonko, visé depuis l’an dernier par une plainte pour viols répétés, a été reçu ce jeudi 3 novembre par le doyen des juges. Le maire de Ziguinchor, qui a toujours dénoncé un « complot politique », a été entendu pour la première fois sur le fond du dossier. Il espère un non-lieu.

Ousmane Sonko est arrivé au tribunal discrètement, sans passer par l’entrée principale. Des véhicules blindés étaient déployés, comme aux abords du domicile de l’opposant dans le quartier de cité Keur Gorgui et d’autres points stratégiques de la capitale. Barrières, accès filtrés… Seuls les journalistes venus en masse ont été autorisés à s’approcher du palais de justice, sans pouvoir y entrer.

Après trois heures d’audition face au doyen des juges d’instruction, les avocats de l’opposant se sont dits confiants. « Il a répondu à toutes les questions qui ont été posées par le doyen des juges. Il a contesté les faits et il a démonté l’accusation. Il a fourni toutes les preuves de son innocence. (…) Ça s’est très bien passé. Nous escomptons un non-lieu total sur ces faits inexistants », a déclaré Me Bamba Cissé. « Mon audition s’est très bien déroulée », a écrit Ousmane Sonko sur Twitter.

Et maintenant, quelle sera la suite ? Pour l’heure, « une autre convocation ne lui a pas été signifiée », affirme Me Joseph Etienne Dione, également membre du collectif des avocats d’Ousmane Sonko. Alors que des débordements étaient redoutés comme en mars 2021, l’opposant avait appelé ses partisans à rester chez eux jeudi, à « vaquer à leurs occupations ». Le message est passé. »

RFI avec Senegal7