Accueil Actualités Affrontements de Tamba : Faut-il discréditer les préposés...

Affrontements de Tamba : Faut-il discréditer les préposés à la sécurité des candidats ?

Au Sénégal, l’on s’habitue de plus en plus à régler les problèmes qu’après le « Médecin après la mort ».Cette approche est maintenant courante au sein de la société sénégalaise .Mais depuis que les violences électorales ont secoué la ville de Tamba, les Sénégalais réduisent au néant ces préposés à la sécurité qui pourtant restent bien utiles à la société Sénégalaise.

La question de la sécurité étant une  question globale qui ne saurait se réduire au seul travail des forces de défense et de sécurité, ces préposés à la sécurité qui accompagnaient les candidats à la présidentielle ne doivent pas du tout être discrédités ou diabolisés à tout-va. Ce serait à la limite irresponsable car ce sont des éléments de sécurité qui peuvent bien jouer leurs partitions dans l’approche de la sécurité  au sein de la société sénégalaise. Au Sénégal, les gens réfléchissent mal car en cas de pépin, au lieu d’essayer de voir les tenants et les aboutissants d’une situation, l’on a tendance à tout envoyer promener. Ce qui dénote du pilotage à vue dont la société sénégalaise est habituée. Ce qui s’est passé à Tambacounda est une chose, mais il est une autre chose que l’on ne doit nullement discréditer ces préposés à la sécurité pour la bonne et simple raison que les forces de défense et de sécurité investies de mission régalienne ne peuvent arriver à bout de ce dont les Sénégalais ont besoin en termes de sécurité. C’est la raison pour laquelle, ces préposés à la sécurité qui se distinguent bien des agents de sécurité de proximité (Asp) sont plus qu’utiles à la société sénégalaise .Il serait donc inopportun et irresponsable de les vouer aux gémonies.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici