L'Actualité en Temps Réel

Amadou Hott : « Beaucoup reste à faire pour éradiquer la pauvreté »

Suite à l’enquête de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) révélant que près de 6 millions de pauvres ont été enregistrés au Sénégal entre 2011 et 2018, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a reconnu vendredi à Dakar que le gouvernement sénégalais doit faire « beaucoup plus et mieux » pour l’éradication de la pauvreté.

« Il faut faire beaucoup et mieux pour éradiquer la pauvreté au Sénégal. Il ne s’agit pas de dépenser plus, mais mieux. Nous ne nions pas l’existence de la pauvreté, elle est bien là et elle augmente comme dans tous les pays du monde », a dit Amadou Hott, lors de l’atelier de validation de la Revue annuelle (RAC) de la politique économique et sociale du Sénégal, d’après Aps.

Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération estime que le Sénégal doit faire d’avantage d’efforts en matière de lutte contre la pauvreté. Il soutient, toutefois que le Sénégal compte parmi les pays de la sous-région dont le taux de pauvreté est le plus faible.

Le budget 2022 sera donc renforcé « pour satisfaire les besoins des citoyens ».

A.K.C – Senegal7