L'Actualité en Temps Réel

Amadou M. Diop : »Après l’épisode du 12 septembre, nous sommes surveillés… »

L’unique Session ordinaire 2022-2023 s’est ouverte, ce vendredi 14 octobre à l’Assemblée nationale. Et à quelques jours du marathon budgétaire, le Président de l’institution, Dr Amadou Mame Diop, dans son discours inaugural, a invité ses collègues «à y mettre le sien nécessaire pour faire de ce cycle marathonien une œuvre de succès».

Ce, surtout après l’épisode du 12 septembre dernier, où nombre de nos concitoyens ont été scandalisés par le spectacle offert par les élus.

«Ne perdons pas de vue que, après l’épisode malheureux du 12 septembre dernier, nous sommes surveillés et attendus par le peuple sénégalais et même, au-delà, par tous ceux qui ont eu à regretter ces évènements jusqu’au-delà de nos frontières», a laissé entendre Dr Amadou Mame Diop.

Le président l’Assemblée nationale reconnait que des divergences peuvent subsister. «Mais, à nous alors de la jouer avec responsabilité et efficacité sous le sceau particulier de la sérénité lors de nos travaux. Notre Règlement intérieur est pour cela l’un de nos meilleurs alliés ; Quel que soit le bord où nous nous situons. Le respecter, nous y adosser, sera essentiel à la bonne marche de nos travaux», a-t-il lancé à ses collègues.

Pour rappel, l’installation de la 14e législature, le lundi 12 septembre dernier a été emmaillée par beaucoup d’incidents à l’Assemblée nationale. Des faits qui ont été déplorés par plusieurs sénégalais.

Senegal7