L'Actualité en Temps Réel

Amnistie Karim et Khalifa : « Si Sonko ne commet pas de faute pas d’ici 2024,il sera difficile… »

Le journaliste formateur, Ibrahima Bakhoum a indiqué  dans une note lue par Sénégal7 que l’amnistie de Karim Wade et Khalifa Sall peut être un moyen pour déstabiliser légalement le leader de Pastef ce que n’a pu faire l’affaire de mœurs dont il est accusé.

En revanche, il précise que si le maire de Ziguinchor ne commet pas de faute pas d’ici 2024,il sera très difficile de l’affaiblir. « On trouve els moyens en permettant à deux adversaires redoutables, deux personnalités qui en étaient empêchées en 2019 et qui vont pouvoir se présenter en 2024 si la loi passe.

Parmi les tout sauf Macky, il ya ceux qui sont allés s’accrocher à Ousmane Sonko tout simplement parce que c’est un pis-aller pour eux. Macky leur donne ainsi des alternatives à Sonko constituées par Khalifa Sall et Karim Wade.

Evidemment, ça affaiblit Ousmane Sonko. Macky va éviter la bipolarisation entre lui et Sonko. Il ne va  pas prendre le risque de se retrouver face à un seul adversaire aussi redoutable que le leader de Pastef en 2024. « Peu importe que ce soit lui ou un autre candidat de Benno.

L’essentiel, pour lui, c’est de faire en sorte qu’Ousmane Sonko ne soit plus seul dans la course pour disperser son électorat », conclut l’analyste politique sur els colonnes du journal le Témoin.

Assane SEYE-Senegal7