L'Actualité en Temps Réel

APR : Aminata Touré se radicalise !

Les relations entre Aminata Touré et sa formation politique, l’APR, vont de mal en pis. Après les actes posés la semaine dernière et les multiples sorties pour s’opposer aux décisions prises par le président de la coalition Benno Bokk Yakaar, Mimi Touré a quitté le Groupe WhatsApp des femmes cadres de l’Alliance pour la République, constate Les Echos.

« Bonjour chères sœurs, je voudrais vous remercier pour tout le soutien apporté. Je vous encourage toutes à rester résiliantes, courageuses et engagées pour le Sénégal, notre bien commun. Je vais devoir me déconnecter et vous laisser continuer librement à échanger. Qu’Allah nous garde », a-t-elle écrit avant de se désabonner.

La révolte de l’ancienne première ministre peut coûter chère à la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) notamment à l’Assemblée Nationale où elle siège comme députée. En effet, selon des indiscrétions, bien que faisant partie du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (BBY), la voix de Mimi pourrait agir contre Benno. De quoi donner de l’espoir à l’opposition qui pourrait e retrouver majoritaire à l’hémicycle.

Mais beaucoup de voix au sein de l’Alliance pour la République (APR) s’élèvent pour tirer sur l’ancienne président du conseil économique social et environnemental (CESE) évoquant par ailleurs, les hautes fonctions occupées, grâce au Président Macky Sall,. Il faut dire que Mimi Touré est l’un des rares responsables de l’APR à avoir le courage de dire non à un éventuel 3e mandat de Macky Sall.

A.K.C – Senegal7