L'Actualité en Temps Réel

Après 912 jours de prison, le bout du tunnel pointe : Khalifa Sall sera-t-il exilé ?

0

Il se susurre que l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall pourrait passer la Tabaski chez lui. Même si cette information distillée ça et là ne relève que de la surenchère, il reste que plusieurs zones d’ombre entourent son élargissement. D’abord, son aura grandissant risque de déranger au plus haut niveau. Ensuite, son éventuel exile est toujours dans l’ordre du possible à l’instar du cas Karim Wade. Du coup, la question est de se demander si un sénégalo-sénégalais pourrait être exilé !

Nombre d’hommes politiques Sénégalais arrivent à gravir les échelons qui les mèneront à la présidence de la République ou au plus haut niveau, s’il sortent de prison comme c’est le cas avec Khalifa Sall. Idrissa Seck a failli être élu président de la République en 2007 après avoir purgé une peine de prison. Il était arrivé second après le Président Wade sorti victorieux de ce scrutin. Karim Wade a aussi été emprisonné dans le cadre de la traque aux biens mal acquis. A sa sortie, il a prestement été exilé. Ce qui se comprend car il bénéfice de la nationalité Française. Aujourd’hui, c’est au tour de Khalifa Sall d’être dans la même dynamique de libération au moment où sa popularité déborde les volets de la présidence de la République. Pour ce faire, va-t-il être exilé au risque de contrarier un pouvoir champion dans la déportation supposée ou pas de ses adversaires les plus coriaces. En tous les cas, Khalifa ne bénéficie d’aucune autre nationalité autre que celle sénégalaise. Et l’idée de l’exiler risque de mettre le Sénégal sens dessus-dessous. Reste à savoir ce qui adviendra après son élargissement !
Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire