Après avoir démissionné : Le Capitaine Oumar Touré craint pour sa vie et celle de sa famille

Accusé  d’avoir fuité le procès verbal de l’audition de Adji Sarr,le Capitaine Oumar Touré a dû démissionner de la Gendarmerie puisqu’il affirme être en danger. Selon lui, des personnes mal intentionnées le poursuivraient partout en épiant ses moindres faits et gestes. Il dit prendre à témoin les sénégalais au cas où il lui arriverait quelque chose  ainsi qu’à sa famille.

Le Capitaine Oumar Touré affirme être en danger et  dit détenir des preuves de ses poursuivants qui  l’épient partout. Il a adressé un lettre à sa hiérarchie pour sa protection mais en vain. Il déclare également être sous écoute téléphonique et espionné de jour comme de nuit.

Son seul tort, c’est d’avoir porté la première convocation à Ousmane Sonko. Ainsi, depuis lors, on l’accuse d’être le proche de ce dernier alors qu’il n’en est rien, assure-t-il. Mais tenace et engagé, il indique  n’avoir fait que son travail aux ordres de ses chefs.

« Il est vrai que je suis astreint au droit de réserve. Toutefois lorsque l’Etat n’applique pas la réciprocité en respectant ses engagements envers moi, en mettant en danger ma vie et celle de ma famille, je suis en droit de dénoncer et de prendre les sénégalais à témoin.

Je tiens à informer la Communauté nationale et internationale que tout ce qui m’arrivera à moi ou à un membre de ma famille sera de la responsabilité exclusive de l’Etat du Sénégal et de la gendarmerie nationale qui n’a rien fait pour faire cesser la violation de mes droits. Qui ne dit mot, consent alors je ne peux pas rester inerte face à tout ce qui peut m’arriver dans les jours à venir. »

Assane SEYE-Senegal7