Accueil Faits Divers Après avoir menacé de tuer ses deux parents : Un jeune pêcheur...

Après avoir menacé de tuer ses deux parents : Un jeune pêcheur écope d’un an de prison ferme

Agé de 25 berges, Mor Bèye a été jugé hier, devant le tribunal de grande instance de Louga. Reconnu  coupable d’avoir menacé d’attenter à la vie de ses deux parents, il a été condamné à 1 an ferme. A la barre, ses parents ne l’ont pas du tout  raté.

Devant la barre du tribunal de grande instance de Louga, où l’avaient attrait hier, son père et sa mère, le jeune pêcheur Mor Bèye, s’est expliqué sur les faits de menaces de mort à ascendant retenus contre lui. En effet Mor Bèye ne semblait pas mesurer la gravité des charges pesant sur lui. Une attitude qui n’a pas échappé à la vigilance du juge qui n’a pas manqué de l’en taquiner : « On dirait que vous n’avez pas assez dormi la nuit ».La réponse ne s’est pas fait attendre. Mor Bèye le fixant du regard, a rétorqué : « Portant, j’ai bien dormi ».Cette parenthèse terminée, le juge l’a interpellée sur les raisons qui l’ont poussé à proférer des menaces de mort à l’endroit de ses parents. Comme piqué par une mouche, il martèle : «je n’avais jamais eu de problème ni avec mon père ni avec ma mère. Au contraire, ils sont tous deux mes amis ».Sur ce, B.Bèye le père du prévenu, est invité à articuler le motif de sa plainte  déposée à la brigade de gendarmerie de Kebemer. L’octogénaire a lâché : « Mor Bèye est mon enfant mais il me rend la vie difficile. Dernièrement, de retour de Saint-Louis où il travaillait comme pêcheur, il a eu une attitude curieuse. Il s’en est pris à sa mère et moi, menaçant d’attenter à nos vies. Connaissant mon fils, je l’ai pris au sérieux et porté plainte le  jour où il m’a sommé de chasser son grand frère de la maison, sans quoi , il allait nous tuer. A sa suite, sa maman a embouché la même trompette. C’est ainsi que le parquet a requis 6 mois ferme. Le tribunal l’a condamné à un am ferme.

Senegal7.com