L'Actualité en Temps Réel

Après le ciment : Macky a du pain sur la planche

0

Après la guerre du ciment  entre le gouvernement et les trois cimenteries qui officient dans le pays, place  à la pénurie de pain consécutive au bras de fer entre l’Etat et la Fédération  Nationale des Boulangers du Sénégal (FNBS).A l’origine de leur quiproquo, la cherté de la farine et la volonté des autorités de faire baisser les prix au profit des populations. Le président Macky  a du pain sur la planche car les sénégalais prennent leur petit déjeuner sans pain.

Après le bars de fer entre les autorités étatiques et Sococim Industries, les Ciments du Sahel (CDS) et Dangote Ciment Senegal (DCS); revoilà le Chef de l’Etat qui fait face  cette fois-ci  à la Fédération Nationale des Boulangers du  Sénégal (FNBS) qui a décrété un mouvement de grève de 72 heures pour protester contre la décision du département du commerce de procéder à la baisse du prix  du pain. Certes, le Directeur du commerce intérieur, Ousmane Mbaye travaille également à faire baisser le prix de la farine mais en ce qui concerne la révision de la structure du pain, aucun consensus n’est  encore dégagé entre les deux parties. Ainsi, au moment où le Chef de l’Etat enclenche son second mandat et appelle les Sénégalais au Fast-Track, le pain commence à faire défaut à cause du mouvement d’humeur des Boulangers. Comme pour dire que le revers de la médaille du Fast-Track, c’est bien la rapidité avec laquelle les sénégalais se sont réveillés sans aucune possibilité d’avoir de quoi mettre sous la dent .Car, seul le président a du pain sur la planche !

Assane SEYE-Senegal7

 

 

laissez un commentaire