L'Actualité en Temps Réel

Assaut du Capitole: au Texas, Donald Trump ironise sur sa citation à comparaître

Après avoir reçu une convocation officielle pour se présenter devant la commission d’enquête concernant l’assaut sur le Capitole le 6 janvier 2020, l’ancien président Donald Trump était en meeting samedi 22 octobre. Et il n’a pas hésité à se moquer de cette décision, accusant une nouvelle fois les démocrates de harcèlement politique.

Donald Trump évoque à peine la commission du 6-Janvier que ses supporters se mettent à huer, dénonçant ainsi l’enquête autour de l’attaque du Capitole. Venu soutenir les candidats républicains du Texas pour les élections de mi-mandat, l’ex-président a passé une bonne partie de son discours à se moquer de cette commission et des multiples enquêtes qui le visent. « Ils m’ont envoyé une convocation.

Ces gens sont corrompus, a-t-il lancé. La première dame me dit, mais quel beau métier tu fais, chaque jour, tu reçois une convocation de la justice. Je crois que si je vole au-dessus d’un État démocrate, ils vont m’envoyer une convocation ! »
La théorie de « l’élection volée » toujours mise en avant

Pour l’ancien président, le fait qu’il soit convoqué devant la commission du 6-Janvier est une nouvelle preuve selon lui de la chasse aux sorcières dont il est victime. Et il n’a pas manqué de répéter que l’élection présidentielle de 2020 lui a été volée : « Le 6-Janvier est le résultat d’une élection volée et ils n’en parlent même pas durant leurs audiences de la commission du 6-Janvier. »

RFI avec Senegal7