L'Actualité en Temps Réel

Assemblée nationale : le budget 2022 du ministère de l’Intérieur connaît une hausse de près de 20 milliards F Cfa

0

Le ministre de l’Intérieur Antoine Diome a fait face aux parlementaires, ce mardi 7 décembre, dans le cadre du vote du projet de budget 2022 de son département.

Le projet de budget du ministère de l’Intérieur est arrêté à 162 427 894 025 F Cfa en autorisation d’engagement et à 149 500 996 472 F Cfa en crédits de paiement. C’est le ministre Antoine Félix Diome qui est devant les députés pour défendre ce projet de loi.

Toutefois, ce budget a connu une hausse de près de 20 000 000 000 F Cfa. Abdoulaye Daouda Diallo explique que certaines dépenses ne figurent pas dans le budget car elles relèvent du ‘’secret défense’’. C’est pourquoi, explique, le ministre des finances, il a pris l’option, avec l’autorisation du président de la république, de les inscrire au niveau des dépenses communes.

Un budget réparti en six (6) points.

Le premier concerne le ‘’Pilotage, la gestion et la coordination administrative’’ qui va absorber 5 849 871 105 de nos francs en autorisations d’engagement (AE) et 4 672 973 552 F Cfa en crédits de paiement (CP). Ce programme met en œuvre la coordination entre plusieurs ministères dans des domaines comme celui de la lutte contre l’émigration clandestine.
 
La question de la ‘’Sécurité publique’’ constitue le deuxième programme qui va absorber 75 170 526 235 F Cfa en AE et en CP. Il est prévu, ainsi, à l’horizon 2022, de s’inscrire dans une dynamique de relever les défis sécuritaires.
 
La ‘’Sécurité civile’’ est consignée dans le troisième programme, avec un budget de 28 929 429 122 F Cfa. Il vise à faire face aux catastrophes naturelles et sanitaires, entre autres.
 
Le quatrième point concerne l’Administration territoriale. Sur ce point, le ministre de l’Intérieur a annoncé la mise en place d’un Programme de modernisation de l’Administration territoriale (PMAT). Lequel programme «permettra la construction et la réhabilitation des bâtiments administratifs».
 
L’un des programmes de phare de ce budget est certainement la ‘’Gouvernance électorale’’ qui vient en cinquième place et qui absorbe 22 841 591 000 F Cfa. Antoine Diome a d’ailleurs précisé que «son département compte organiser, en janvier 2022, les élections territoriales dans 601 collectivités territoriales dont 553 communes, 5 villes et 43 départements».
 
S’ensuivra les élections du HCCT et législatives.
 
Le sixième programme concerne, enfin, la lutte contre les incendies. Ce fonds est estimé à 200 000 000 F Cfa en AE et en CP.
Diaraf DIOUF Senegal7
laissez un commentaire