Accueil Actualités Audition du président de Teliko à l’IGAJ : L’Ums désavoue le...

Audition du président de Teliko à l’IGAJ : L’Ums désavoue le ministre de la Justice

Teliko

L’affaire  du président de l’Union des Magistrats du Sénégal (Ums) et le ministre de la Justice, garde des sceaux continue de faire couler beaucoup d’eau sous les ponts.

Teliko a répondu au feu roulant des questions des enquêteurs de l’Ugaj qui lui reprocheraient son intervention dans l'(affaire Khalifa Sall qui constitue pour eux, une sorte de   dé crédibilisation  des juges sénégalais.

Mais pour le juge Teliko,il  s’agit  de son interview accordée au journal les « Echos » qui a déclenché les poursuites à son encontre. Pour lui, cette convocation constitue une tentative d’intimidation de la part de la chancellerie.

« Je reste insensible à l’intimidation, »martèle-t-il sans ambages ». Et pour comprendre l’incohérence de cette convocation, le juge Teliko indique que l’affaire Khalifa Sall remonte au 12 juillet dernier alors que le ministre a saisi l’Ugaj le 21 août, le jour où l’interview a été publiée par le journal les Echos.

Selon le président de l’Ums, tout ce que le ministre aura réussi, c’est de fédérer les magistrats autour de l’Ums. Et qu’il ne peut en aucun cas l’intimider.

Dire que l’Ums a complètement désavoué le ministre de la justice qui semble leur faire un procès sur l’affaire Khalifa Sall. Ce qui ne colle pas d’avec les exigences d’équidistance et de transparence du Droit dans l’affaire Khalifa Sall.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici