L'Actualité en Temps Réel

Automobile : La percée chinoise

Le PDG de Stellantis, Carlos Tavares, pronostique une « lutte terrible » face aux marques chinoises, de plus en plus nombreuses. Les exportations ont représenté 11,5 % de la production totale de véhicules en Chine l’an dernier.

 

La Chine exporte désormais plus de voitures que l’Allemagne, et devrait dépasser le Japon à court terme. Les marques occidentales peinent à suivre leurs rivales locales sur le marché chinois, le plus grand du monde.
Le méconnu BYD rivalise presque avec Tesla.

L’électrification du secteur est un puissant accélérateur pour Pékin. Tout un symbole. La Chine a dépassé l’Allemagne pour devenir le deuxième exportateur mondial de voitures.

Les exportations chinoises ont bondi de 54 % l’an dernier, avec 3,11 millions de véhicules, selon l’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).

L’Allemagne a, elle, exporté 2,61 millions de voitures, en hausse de 10 % par rapport à 2021, selon l’Association allemande de l’industrie automobile (VDA).

La Chine pourrait très vite décrocher le titre de premier exportateur mondial de voitures à la place du Japon : les constructeurs automobiles japonais ont, en effet, exporté 3,2 millions de véhicules au cours des 11 premiers mois de 2022, un chiffre presque inchangé par rapport à l’année précédente, rapporte les Echos.

 

A  LIRE AUSSI :  LA CHINE A DÉPLOYÉ 71 AVIONS DE COMBAT CE WEEK-END, SELON TAÏWAN

Assane SEYE-Senegal7