Raabi  header

Baisse de prix : Le constat après l’arrêté ministériel

La mesure portant baisse des denrées de premières nécessité n’est pas effective sur le marché. Les commerçants n’ont pas appliqué les prix fixés par le ministère du commerce, constate les consommateurs. Les commerçants attendent l’écoulement de leurs stocks et le prix des importateurs pour se conformer à l’arrêté.

Les prix du sucre et de l’huile ne sont pas encore revenus à la normale sur le marché comme arrêté par le ministère du commerce. Selon des consommateurs accrochés par Sud Fm, à part le riz, les prix des autres denrées de premières nécessité sont restés intacts.

Certains commerçants, eux, expliquent la non application de  la mesure par la disponibilité de stock avant l’arrêté du ministère.

Le retour des prix à la normale dépendra des importateurs, selon toujours certains commerçants.

Ousmane Ndiaye – Senegal7