Barth : « Si je perds Dakar, j’arrête la politique »

C’est ce que l’on appelle se lancer un défi ou alors se donner un coup de semonce, relativement à l’issue de ces élections législatives qui seront abordées par les états major politiques dans quelques heures, relève Senegal7.

Le maire de Dakar, Barthélémy Dias serait probablement sûr de remporter ces échéances électorales. Pour cause, il se fixe une condition non moins importante. Sur  les colonnes de Vox Populi, l’édile de Dakar se veut clair, après avoir fait le bilan de la campagne à Dakar.

« Si je perds  Dakar, j’arrête  la politique parce que ce n’est pas moi qui vais gagner, c’est le peuple de Dakar qui m’a mandaté et il s’impatiente. Les Dakarois ne peuvent pas perdre Dakar.

 Macky Sall le sait », affirme la tête de liste de Yewwi-Wallu pour le département de Dakar, qui a été par ailleurs critiqué sur le timing choisi pour le démarrage de la campagne, lé jour de la Tabaski et surtout son déroulement durant l’hivernage.

Il affirme déplorer le sabotage. « Ce qu’ils visent c’est de décourager les Sénégalais à aller voter parce que quand il pleut, ils ont tendance à rester chez eux. C’est pourquoi, nous demandons aux Sénégalais que ce jour-là (dimanche), qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige d’aller voter parce que c’est important », encourage-t-il sur Vox Populi.

Assane SEYE-Senegal7