Bombardier : L’Etat doit confier le CNG à une autre personne

0

Le lutteur Bombardier, n’est pas allé du dos de la cuillère pour asséner ses vérités sur la situation de la lutte Sénégalaise, la suite de sa carrière. Le double roi des arènes s’est aussi prononcé sur la préparation de son combat MMA.
Dans cet entretien accordé à Sunu Lamb,Bombardier s’est désolé de la situation de la lutte Sénégalaise qui traverse une crise énorme. Selon lui, « s’il ya une crise dans l’arène, le CNG est le premier responsable. J’ai toujours dit que la méthode appliquée par le CNG risque de tuer la lutte. Ambiance et culture ont diminué, le lutteur n’a plus le droit de verser une bouteille de dix litres, pas le droit d’allumer le feu ». Concernant les recours, les lutteurs paient 25000 f CFA. Ce n’est pas une grosse somme s’ils gagnent, le recours, la commission doit les rembourser. Malheureusement, le CNG garde l’argent, regrette- t- il. Le mandat du CNG prend fin en octobre prochain. D’après Bombardier, Alioune Sarr a fait 25 ans. Il plaide ainsi à ce que l’Etat confie le CNG à une autre personne, lui-même est conscient qu’il doit se reposer, précise le Mouroirs.
Bombardier doit faire face le 29 février prochain à Daniel Padmore dans le cadre d’un combat MMA. Selon le lutteur de Mbour, il prépare depuis des mois son combat. « Je suis dans la phase finale du combat.Je souhaite que Dieu m’accorde la victoire. Ce sera ma seconde sortie en MMA ».Revenant sur la suite de sa carrière, Bombardier envisage d’arrêter la saison prochaine. « Je risque d’arrêter si je n’ai pas un combat cette saison. Mon souhait est de lutter mon dernier combat à Mbour. Je veux rendre hommage à mes supporters de Mbour », clame-t –il.

Diaraf Diouf Senegal7 avec Sunu Lamb

Leave a comment