Accueil Actualités Bourama Kanté, 3ème adjoint au maire : « Le Jakarta a instauré...

Bourama Kanté, 3ème adjoint au maire : « Le Jakarta a instauré un autre phénomène à Tamba »

Pour le troisième  adjoint au maire de la commune, l’insécurité gagne de plus en plus du terrain à Tamba. Si les jeunes n’avaient pas manifesté, la caravane d’Issa Sall  ne serait pas attaquée, indique-t-il.

Très au fait de ce qui se passe dans la ville de Tamba, Bourama Kanté est d’avis que les affrontements qui ont opposé militants du Pur et ceux de Bby auraient pu être évitées si  les jeunes n’avaient pas manifesté. Et d’ajouter que ces mêmes jeunes sont maintenant déterminés à ce qu’il y est plus de caravane d’aucun candidat à la présidentielle dans la ville. « Ils ont demandé à ce tous les véhicules de campagne enlèvent les posters. Quatre candidats sont déjà passés, il n’y a que Ousmane Sonko qui n’est pas encore passé ».Pour Bourama Kanté, le Code électoral  ne fixe pas de sens interdit aux candidats pendant la période de campagne .Il déplore aussi le fait que chaque jour, il ya un cantonnement de jeunes  devant des QG des responsables politiques de l’Apr. Ils passent la nuit là-bas. Quand Macky Sall étaient là, ils avaient manifesté.il les a rencontrés pour leur remettre 2 millions de francs Cfa. Ils attaquent même des adversaires politiques avec la conviction qu’ils seront libérés. Même les policiers ne sont plus protégés, précise l’adjoint au maire de Tambacounda, informe WalfQuotidien. Qui indique par ailleurs que le phénomène des Jakartas  est de mise  dans leur localité. Que ces Jakartaman sont entretenus et nourris par les politiciens du pouvoir comme de l’opposition. D’une manière inconscient, on les a rendus incontournables, décrit Bourama Kanté.

Assane SEYE-Senegal7

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments