L'Actualité en Temps Réel

Ça vole bas dans le landerneau politique sénégalais: Les politiciens ne vont-ils brûler le pays de la téranga ?

0

Tout est parti de la création d’une formation politique par l’ancien Premier,  Abdoul Mbaye qui est le premier Premier ministre du Président Macky Sall. C’est après que ce dernier déclara «je ne reconnais plus Macky Sall », que les ouailles du successeur de Me Abdoulaye Wade au pour ont haussé le ton pour repliquer.

En premier ordre, Moustapha Diakhaté, puis Aminata Touré, ensuite le député Abdoul Mbow. Tous trois sont partis au charbon pour défendre leur mentor.

Moustapha Diakhaté : «Abdoul Mbaye se déshonore…»

«Les propos de Monsieur Abdoul Mbaye sur le Président de la République sont déshonorants et indignes d’un ancien premier ministre.

En cherchant à justifier le reniement de son engagement derrière Macky Sall, Abdoul Mbaye donne raison à ceux disaient qu’il n’est pas digne de confiance et que sa nomination au poste de premier ministre était une erreur.

En s’enfonçant dans cette nouvelle posture outrancière, M.  Mbaye est la caricature d’un homme d’État digne de ce nom. Là où les Sénégalais attendent d’un ancien premier ministre, à l’égard de celui qui l’a sorti du néant politique, reconnaissance et fidélité à toute épreuve, M. Mbaye semble privilégier l’ingratitude et révèle qu’il n’est pas à la hauteur de la confiance que Macky Sall avait placée en lui».

Le Mouvement Abdoul 2019 descend en flamme Mimi Touré, Abdou Mbow, Moustapha Diakhaté et Mame Mbaye Niang

«Faites d’abord savoir aux Sénégalais les mérites qui vous valent d’occuper ces hautes fonctions qui sont les vôtres au sein de la République. Parlez-nous de votre formation, de votre expérience et de vos services rendus au Sénégal et aux Sénégalais. Ensuite nous apprécierons s’il convient de vous répondre ou pas », fulminent les membres du mouvement avant de s’attaquer à Moustapha Diakhaté qu’il nomme ‘’Diakhassé’’. « Vous apparaissez parfois comme soucieux de dire la vérité. Alors méritez votre salaire et allez à la recherche des vérités que le bureau politique de l’A.C.T vous demande de faire établir par l’Assemblée nationale », ont-ils dit au président du groupe parlementaire de la majorité. Selon les initiateurs de ce mouvement de soutien au parti Act, l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, « ne descendra pas au niveau de ses répondeurs automatiques (Mimi Toure, Abdou Mbow, Moustapha Diakhaté et Mame Mbaye Niang…) du pouvoir actuel».

En effet, au regard de ces investives, il n’est pas exagéré de dire que les politiques n’ont aucun respect pour le peuple pour qui, ils se chamaillent tous les jours. Car, jusqu’à étaler leurs vie privée sur la place publique, il est temps de dire basta aux hommes politiques, pour qu’ils respectent les populations. Car leur vie intéresse guerre les citoyens qui leur ont confié le pays. Un peu de morale. Car, à se rythme, si on y prend garde, ils vont mettre le pays sens dessus dessous.

laissez un commentaire