Accueil Actualités Carabao Cup : Manchester City s’offre le titre à face à...

Carabao Cup : Manchester City s’offre le titre à face à Tottenham

Trois jours avant de se rendre à Paris pour y défier le PSG en demi-finale aller de la Ligue des Champions, Manchester City, ultra-dominateur, a fait le plein de confiance en remportant sa quatrième League Cup consécutive en battant Tottenham (1-0) à Wembley ce dimanche. Aymeric Laporte a offert le premier trophée de la saison aux Citizens, qui peuvent encore rêver du triplé.

Une finale de prestige à Wembley. Ce dimanche, Manchester City et Tottenham s’affrontaient avec un objectif en tête : soulever la League Cup à l’issue de la 61ème finale de l’histoire, disputée devant 8 000 spectateurs dans la mythique enceinte londonienne. Les Citizens, vainqueurs des trois dernières éditions de cette Carabao Cup, avaient la ferme intention de défendre leur titre dans une compétition qu’ils chérissent (7 victoires, deuxième club le plus titré de l’histoire). De leur côté, les Spurs du jeune Ryan Mason, intronisé sur le banc après le limogeage de José Mourinho et qui a célébré sa première victoire dès son premier match dirigé (2-1, à Southampton), souhaitaient à tout prix ajouter une nouvelle ligne à leur palmarès, eux qui courent après un trophée depuis 2008 (victoire en League Cup, contre Chelsea, 2-1). Pour ce faire, Pep Guardiola alignait un 4-3-3 classique composé de Laporte, Mahrez, Sterling mais surtout De Bruyne, longtemps incertain pour cette affiche. Pour que son club remporte pour la cinquième fois de son histoire cette League Cup, Ryan Mason composait lui un 4-2-3-1 avec Lloris, les anciens du PSG Aurier, Lucas et Lo Celso ainsi que le prolifique duo Son – Kane.

D’emblée, les Skyblues donnaient le ton à cette finale en imposant un pressing haut à leurs adversaires, qui ne voyaient pas vraiment le jour face à la machine bleue et qui peinaient à ressortir. Foden allumait la première mèche mais manquait de près le cadre après un numéro de Sterling côté gauche dans la surface (7e). Les conduites de balle du virevoltant attaquant anglais, très en jambe, posaient beaucoup de problèmes à Tottenham. Sterling, étrangement seul dans la surface, voyait d’ailleurs son tir à bout portant repoussé de justesse par la jambe de Dier (14e). Les Spurs réussissaient à se sortir du pressing des hommes de Pep Guardiola et parvenaient à se montrer dangereux offensivement, sur cette bonne séquence conclue d’un centre d’Aurier repoussé en corner par Dias (19e). Pas de quoi calmer les ardeurs des Citizens : Foden voyait sa frappe à bout portant déviée par Alderweireld sur le poteau gauche de Lloris (26e) alors que quatre minutes plus tard, Sterling, bien gêné par une sortie du gardien français, manquait de peu le cadre en angle fermé (30e). Mahrez manquait lui aussi de précision à deux reprises coup sur coup (35e, 37e), tout comme Sterling, surpris sur cette ouverture de De Bruyne (40e), alors que Cancelo obligeait Lloris à s’employer pour conserver le score intact au moment de rentrer aux vestiaires (45e+1e).

Aymeric Laporte délivre Manchester City

Tottenham démarrait le second acte sur de meilleures bases, Lo Celso contraignant Steffen à plonger et à sortir une belle parade pour mettre cette frappe de loin en corner (47e). Dans la foulée, De Bruyne se trompait dans la surface de réparation et était repris par le même Lo Celso (48e). Les Citizens multipliaient les assauts dans la surface des Spurs, mais ils manquaient toujours autant de réalisme ou de justesse dans le geste décisif (55e, 57e, 60e, 61e, 69e, 71e, 72e), pendant qu’Hojbjerg et Reguilon gâchaient l’une des rares occasions de leur équipe (63e). Globalement, Manchester City avait du mal à tenir le rythme imposé en première période. Après une chevauchée dont il a le secret, Mahrez était tenu en échec par Lloris, dont la main ferme maintenait les siens à flot (74e).

Si Tottenham pensait amener son adversaire en prolongation, Aymeric Laporte venait doucher les espoirs des Londoniens en propulsant un coup franc de Kevin De Bruyne au fond des filets de la tête, après avoir pris le meilleur sur Moussa Sissoko (1-0, 82e). Cette ouverture du score forçait les Spurs à réagir et à se découvrir, mais ils ne disposaient pas des armes nécessaires pour inquiéter les Skyblues, à qui un but de Mahrez a même été refusé tardivement (90+3e). Grâce à leur défenseur central français, les Citizens s’imposent sur la plus petite des marges dans cette finale (1-0) et remportent cette édition 2020-2021 de la Carabao Cup. Il s’agit de la quatrième victoire de rang dans cette compétition pour Manchester City, qui rejoint Liverpool en tête du palmarès de cette compétition avec 8 titres (1970, 1976, 2014, 2016, 2018, 2019, 2020 et 2021 donc). Pep Guardiola et ses hommes peuvent désormais pleinement se concentrer sur leur demi-finale aller au Parc des Princes, mercredi (21h), face au PSG alors que Tottenham va vivre une nouvelle saison blanche.

Senegal7 avec Foot mercato