L'Actualité en Temps Réel

Cheikh Bamba Dièye: « La liberté d’expression ne saurait signifier caricaturer la foi de citoyens »

38

Le leader de FSD/BJ, Cheikh Bamba Dièye ne s’est pas privé de se prononcer sur les blasphèmes du Président Emmanuel Macon sur le Prophète Mohammed (Psl).Sur sa page facebook, il a tenu à faire savoir que le liberté d’expression ne signifie pas caricaturer la foi des citoyens.

« La violence sous toutes ses formes est condamnable et est à bannir dans toutes les sociétés.

En France depuis 1789, la liberté religieuse est évoquée notamment dans l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi ».

Loin de ces valeurs, la France est devenue pour des raisons qui lui sont propres : Intolérante, condescendante, donneuse de leçons et irrespectueuse.

La liberté d’expression est un droit mais surtout une vertu. Elle ne saurait signifier la liberté de se moquer, de railler ou de caricaturer la foi de citoyens.

Surtout dans un pays ou l’histoire et le texte constitutionnel parle de respect de la liberté d’opinion « même religieuse », de respect des croyances, et de laïcité ».

Assane SEYE-Senegal7

 

Afficher les commentaires(38)