L'Actualité en Temps Réel

Comment Farba Ngom est devenu le personnage le plus influent du « Macky »

Griot, bras droit officieux du président de la république, Macky Sall, Farba Ngom est devenu par la force des choses, le personnage le plus influent dans l’entourage du Chef de l’Etat l’Etat sénégalais.

“C’est l’homme à tout faire du président. Il est ses yeux et ses oreilles au sein de Benno Bokk Yakaar et à l’Assemblée nationale”, affirme un membre de cette coalition, sous le couvert de l’anonymat.

“Il est très craint, renchérit un autre, cadre de l’Alliance pour la République (APR). Il vaut mieux être en bons termes avec lui et ne pas prendre le risque de se le mettre à dos”.
Dans un portrait  saisissant que lui consacre Jeune Afrique, on mesure l’influence prépondérante de Farba Ngom, député maire des Agnams, au sein de la majorité présidentielle.  Le magazine raconte, notamment, l’épisode de l’installation de la 14 législature à l’Assemblée nationale : “C’est à lui que le chef de l’État avait confié la délicate tâche de faire respecter ses consignes de vote, le 12 septembre, lors de l’élection d’Amadou Mame Diop à la tête de l’Assemblée nationale. Le choix porté sur ce personnage effacé, maire de la commune de Richard Toll, pour prendre le perchoir, avait surpris jusque dans le camp présidentiel. Afin d’éviter toute trahison, Farba Ngom avait pris soin de récupérer les procurations des 82 députés de la majorité qui étaient réunis la veille en séminaire à Saly”.

« Ce n’est pas étonnant que ce soit à lui que le chef de l’État ait pensé pour jouer ce rôle, affirme un ancien député de l’opposition, cité par JA, qui l’a côtoyé au Parlement. C’est son bras droit officieux. Grâce à lui, Macky Sall peut régler certaines situations en comptant sur un homme loyal.”

Outre ce rôle, le même député de l’opposition son influence économique : « En raison de son accès facile au président, il s’est énormément enrichi. Grâce à son influence, il peut faire en sorte qu’un homme d’affaires puisse être présenté à un ministre ou reçu en audience par le président. Dans ces cas-là, il y a évidemment un risque de conflit d’intérêt ou de trafic d’influence. Mais les commissions ne sont pas interdites dans l’intermédiation. »
Jeune Afrique renseigne que, si vous tenez à rencontrer le maire Agnams, faites une croix sur votre sommeil. Tel un oiseau de nuit, Farba Ngom préfère donner rendez-vous après minuit.

A LIRE AUSSI : (VIDÉO) KILIFEU CHARGE FARBA NGOM & CIE: « MACKY SALL N’A QU’À EMPRISONNER LES VOLEURS… »

Senegal7