Côte d’ivoire: Simone Gbagbo appelle à la mise en place d’un « gouvernement de transition »

2

Dans une courte vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Simone Gbagbo a affirmé que le mot d’ordre de « boycott actif » de l’opposition avait été « fidèlement suivi sur toute l’étendue du territoire ». Pour elle, « ce 31 octobre 2020, il n’y a pas eu élection en Côte d’Ivoire. Notre pays se trouve donc en situation de vacance du pouvoir présidentiel ».

L’ex-Première dame ivoirienne, libérée le 8 août 2018 après avoir été graciée par Alassane Ouattara, a appelé l’opposition et la société civile à « se donner les moyens de mettre en place un gouvernement de transition » afin de « jeter les bases d’une vraie réconciliation nationale ».

Plus tôt en fin d’après-midi, l’opposition ivoirienne a fait face à la presse pour annoncer qu’elle n’était en aucun cas concernée par les résultats. « Quelque soit le résultat de cette élection, nous ne nous sentons pas concernés par ce qui s’est passé » a déclaré Pascal Affi N’guessan, porte-parole de la plate-forme de l’opposition ivoirienne ce samedi 31 octobre 2020 à Cocody, Abidjan.

Show Comments (2)