L'Actualité en Temps Réel

Coup de gueule : Agressions à l’arène nationale, indiscipline à Ngalandou Diouf !

0

Le combat Papa Sow – Siteu a été cauchemardesque pour beaucoup de nos concitoyens. D’honnêtes sénégalais ont subi la lâche furie d’une bande de malfrats qui s’est mêlée à la foule pour perpétrer leur basse et sale besogne. Ces lâches qui se drapent du manteau de supporters afin d’accomplir leur forfait ont violenté et délesté plusieurs personnes de leurs biens aux abords de l’arène nationale et sur la route nationale. Les images qui circulent sur les réseaux sociaux font froids dans le dos. L’audace avec laquelle ces malfrats s’adonnent à leurs actes est plus qu’inquiétante. Ils dictent leur loi en plein jour un véritable pied de nez à la force publique. Le pire, c’est que le phénomène d’agressions en masse connu aussi sous le nom de « Simol » n’est pas nouveau. Rares sont les manifestations sportives (combats de lutte et navétanes) qui ne sont pas mises à profit par ces délinquants pour semer la zizanie sur la voie publique. Ils chassent en meute… L’impression d’une impunité garantie multiplie leurs ardeurs et les encouragent à répéter leur forfait. Il urge de tout mettre en œuvre pour éradiquer cette menace de plus en plus grandissante. Aujourd’hui, c’est la voie publique, demain qui sait s’ils ne pousseront pas l’outrecuidance jusqu’à entrer dans les domiciles pour accomplir leurs crimes ? Qui arrache une perruque, coupera une tête…
Les vidéos qui circulent doivent être exploitées, les auteurs identifiés, exposés et sévèrement punis…
La sanction est un rempart essentiel contre ces actes, là où L’impunité ne fait que l’irriguer. L’arène nationale par exemple subit fréquemment les assauts de supporters malheureux qui saccagent les sièges pour exprimer leur colère. Parfois, les auteurs agissent à visage découvert devant les caméras et se permettent même de commenter leurs actes en ayant la conviction qu’ils ne risquent rien. Tout comme ces supporters de navétanes qui ont mis le feu, ce lundi, à une partie de la pelouse synthétique du stade Ngalandou Diouf de Rufisque… Assez de ce désordre. Démasquez et punissez ces malfrats bon Dieu !

Mbissane TINE-Senegal7

laissez un commentaire