Accueil Football Coupe du Monde 2018 en Russie : Les équipes africaines sont-elles victimes...

Coupe du Monde 2018 en Russie : Les équipes africaines sont-elles victimes de discriminations ?

Le Sénégal, seul espoir de l’Afrique, est éliminé hier. Après leur match comptant pour la 3ème journée des phases de poule contre la Colombie, les lions de la terranga ont quitté la compétition.

Hier, les africains ont encore vu leurs rêve brisé. Apres l’Egypte, le Maroc, le Nigeria, la Tunisie, c’est au tour du Sénégal d’être écarté de la compétition mondiale. Pourquoi les équipes africaines n’ont pas réussi à aller au-delà des quarts de finales depuis qu’elles ont commencé à participer au Mondial ? Nous savons belle et bien que les joueurs africains, tout comme les autres joueurs  issus des autres continents  du reste du monde, évoluent dans les mêmes championnats. Rappelons-nous que Sadio Mané, l’international sénégalais, a joué contre Cristiano Ronaldo, une star du football reconnue, lors de la finale de la ligue des champions 2017-2018 qui a eu lieu le 26 mai 2018 au stade olympique de Kiev, en Ukraine.

La FIFA semble prête à tout pour éliminer les pays africains de « leur » compétition. Car, après avoir sifflé un pénalty en faveur du Sénégal, l’arbitre a été interpelé. A son retour, le pénalty avait été annulé pour des raisons que nous ignorons. C’était aussi le cas avec les autres équipes africaines, notamment le Maroc contre le Portugal. Là aussi, l’arbitre avait refusé d’accorder le penalty au royaume cherifien. Les équipes africaines ont toujours manifesté des déceptions dans les grandes compétitions mondiales. Ce qui fait croire qu’il y a une certaine discrimination de la part de la FIFA. Les nouveaux outils introduits dans le football devraient aider à éviter les erreurs arbitrales puisque le nombre d’arbitres dépasse  les 03 visibles sur le terrain et leurs assistants. Pourtant, nous avons l’impression que ce n’est pas le cas quand il s’agit d’une équipe africaine.

Pape Coly (Stagiaire) Senegal7