Accueil SANTE Covid : quelle alimentation / vitamines ?

Covid : quelle alimentation / vitamines ?

La pandémie provoquée par le SARS-Cov 2 a conduit les autorités sanitaires à mettre en place plusieurs protocoles visant à limiter autant que possible la propagation et le développement des formes sévères de la maladie. S’il est vrai que les gestes barrières arrivent en tête de file des mesures de lutte contre la COVID-19, il ne faut pas non plus occulter l’importance des mesures diététiques, qui, à défaut d’empêcher la contamination, peuvent aider l’organisme à mieux lutter contre la pathologie. Alors, comment s’alimenter en période de COVID-19 ? Quels sont les nutriments qu’il faut prioriser, et dans quels aliments peut-on facilement en trouver ? Éléments de réponse dans la suite de cet article.

Les protéines

Grâce à la recherche scientifique, on sait aujourd’hui que l’alimentation peut énormément contribuer à l’efficacité de la réponse immunitaire face aux virus. C’est notamment l’une des raisons pour lesquelles le médecin recommande souvent de la vitamine C lorsque vous avez la grippe. Et dans cette même perspective, les protéines sont des éléments tenant un rôle essentiel dans le fonctionnement du système immunitaire. C’est en effet à partir de ces macronutriments que sont fabriquées les immunoglobulines, encore appelées anticorps, qui sont les principaux acteurs de la défense immunitaire de l’organisme.

Il faut donc s’assurer d’en apporter suffisamment avec l’alimentation pour augmenter l’efficacité de la réponse immunitaire dans l’éventualité d’une contamination à la COVID-19. Et fort heureusement, les sources de protéines sont très nombreuses, aussi bien dans le règne animal que végétal. Une liste d’aliments est disponible ici. On peut notamment citer :

  • les œufs,
  • la viande,
  • le poisson,
  • le fromage,
  • ou encore les crustacés : langoustines, crevettes, gambas, crabes, bigorneaux, etc.
  • les lentilles,
  • le soja, etc.

La vitamine C

La vitamine C est un micronutriment bien connu pour son impact positif dans la défense contre les infections bactériennes et virales. En période de pandémie, il est recommandé de consommer fréquemment des aliments riches en vitamine C. Vous en trouverez très facilement dans des aliments comme l’orange, le kiwi, le citron, les agrumes, les choux, ou encore les radis noirs.

La vitamine D 

D’après certaines études, la carence en vitamine D pourrait accroître le risque de développement de formes graves de la COVID-19. L’organisme en fabrique naturellement lorsqu’on s’expose au soleil. Toutefois, en cette période de pandémie, Les experts recommandent d’en apporter également via l’alimentation pour parer à tout risque de carence. Vous pourrez en trouver dans les poissons gras comme le maquereau, le hareng, ou encore le saumon entre autres. Cet article de Sagessesante explique quels sont les signes d’une carence.

Le zinc 

Le zinc est un oligo-élément intervenant dans de nombreuses réactions enzymatiques et qui joue un rôle important dans le métabolisme des protéines notamment. De fait, il contribue à renforcer le système immunitaire et peut permettre à l’organisme de mieux lutter contre diverses infections. Les fruits de mer, les abats, les viandes et les fromages font partie des aliments les plus riches en zinc. Puis viennent les aliments céréaliers non raffinés, les fruits à coque, les œufs et les légumes secs. N’hésitez donc pas à en consommer en cette période de pandémie, pour stimuler votre système immunitaire.

Ce qu’il faut éviter de consommer

Le diabète sucré fait partie des principales comorbidités qui augmentent les chances de faire des formes graves de COVID-19. Cette affection constitue par ailleurs un facteur de risque majeur pour beaucoup d’autres affections, notamment au plan cardiovasculaire. Ainsi, pour lutter contre la COVID-19, il est recommandé d’éviter de consommer une quantité excessive de sucre.

Selon les recommandations de l’OMS, il faudrait idéalement que moins de 5 % de l’apport énergétique total des adultes proviennent de sucres libres (environ 6 cuillères à thé). Toujours selon l’organisation mondiale de la santé, il est préférable de toujours donner la priorité aux fruits frais si vous avez très envie de quelque chose de sucré.

L’OMS recommande également d’éviter une consommation excessive de sodium, de cholestérol et de triglycérides. Ces nutriments sont très fortement impliqués dans la survenue et l’aggravation de l’Hypertension artérielle, qui fait aussi partie des comorbidités augmentant le risque de faire des formes graves de COVID-19.

De même, l’organisation mondiale de la santé recommande d’éviter l’excès d’alcool, dont la consommation excessive peut compromettre la capacité de l’organisme à faire face à l’infection.

En conséquence, les aliments trop sucrés, excessivement salés, les gras trans et les boissons fortement alcoolisées sont d’autant plus déconseillés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici