L'Actualité en Temps Réel

Crise d’échéance au Sénégal : Si ça l’arrange, on ferme les yeux !!

Aliou Cissé n’est plus sélectionneur de l’équipe nationale de Foot depuis le 31 août dernier et pourtant, la tutelle ferme les yeux parce que ça l’arrange. La loi voudrait seulement que le principe soit défini aux yeux de tous. Les dates des élections locales ont été  repoussées plusieurs fois, parce ça arrange le pouvoir.

Le  mandat  des maires  a expiré depuis juin 2019, cela coule de source. Il en est de même du mandat des députés qui été prorogé, parce ça arrange le pouvoir. Bref, dans ce pays, on a du mal à s’accommoder du respect à la Loi.

Et le premier à violer la loi,ce n’est pas l’Etat en tant que tel mais le pouvoir qui l’embrigade. Les sénégalais assistent impuissants à une réelle crise d’échéance dans  ce pays. Au demeurant, on peut tout retarder sauf s’il s’agit de mettre des opposants entre quatre murs ou des activistes alliés hier et devenus aujourd’hui trop gênants. Ne me parlez  surtout pas de présomption d’innocence. Cela existe mais hors de nos frontières.

Dans ce pays, si ça l’arrange, on ferme les yeux mais si ça ne l’arrange pas, bonjour les dégâts ! Ce pays atypique et unique au monde s’appelle le Sénégal.

Assane SEYE-Senegal7