Accueil Actualités Différend avec Pape Ngagne Ndiaye: Pape Cheikh Sylla vide l’abcès une...

Différend avec Pape Ngagne Ndiaye: Pape Cheikh Sylla vide l’abcès une bonne fois pour toute

Dans une interview accordée à Limametti.com, le journaliste Pape Cheikh Sylla a été amené   à revenir sur son différend avec le journaliste Pape Ngagne Ndiaye. Il n’en voulait surtout pas, mais il a fini par évoquer  évasivement ce qui s’est passé non sans  émettre un  regret  sur la sortie  malheureuse qui lui avait valu d’effleurer  par ricochet la bande Fm Oxy-jeune  qui  s’est sentie attaquée.

 

La journaliste de Limametti.com  était déterminée à déterrer la hache de guerre entre deux confrères qui ont eu, en un moment de leur carrière, des malentendus inhérents parfois à la vie. En effet dans cette vidéo postée par ce dit-site, Pape Cheikh Sylla a indiqué qu’il considère Pape Ngagne Ndiaye comme un frère et qu’ils ont eu à se rencontrer à Walfadjri. « Même lorsque je baptisais mon ainé, coïncidant au 18 Safar,le premier appel que j’ai reçu est celui de Pape Ngagne Ndiaye. Lui-même de m’indiquer que la symbolique du jour avait tout éclairé, c’est-à-dire le 18 Safar »,déclare-t-il. Quelle ne fut la surprise de Pape Cheikh quand sa mère lui  a tenu encore la même remarque sur le 18 Safar. Ce qui l’a convaincu  de donner le nom de son aîné à Serigne  Bamba Khadimou Rassoul. Mais pour Pape Cheikh, au Sénégal si des individus  ne sont pas en odeur de sainteté, les gens sont toujours enclins à envenimer leurs relations. « J’ai fais une sortie à ce sujet que j’ai regretté car personne ne me connait cette posture belliqueuse ou autre », précise Pape Cheikh Sylla. Et en ayant évoqué la radio oxy-jeune dans son différend avec Pape Ngagne, les pensionnaires de cette bande Fm se sont sentis attaqués. Ces derniers ne l’ont pas du tout raté. Ce qu’il dit comprendre contextuellement. Mais à son avis, Lamine Samba dont il ne cesse de louer les qualités a plusieurs joué les bons offices entre eux. Il en est de même pour Mountaga Amadou Sarr. Mais selon lui, après la pluie, c’est le beau temps. Et qu’entre son frère et lui, ils finiront toujours par fumer le calumet de paix.

Assane SEYE-Senegal7