L'Actualité en Temps Réel

Discours à la Nation du Chef de l’Etat : Les Sénégalais restés sur leur faim !

Alors que l’annonce impromptue du discours à la Nation du Chef de l’Etat,ce vendredi, avait  subjugué  tous les sénégalais qui s’attendaient à des réponses sur les questions brûlantes qui  submergent notre pays, voilà que rien n’a été nouveau dans ce que le Premier Sénégalais vient de déclarer. La question du 3e mandat, la question des dossiers  politico-judiciaires et l’épuisement de son mandat en 2024 ont été prestement occultés. Plusieurs zones d’ombre persistent

Depuis qu’il a été élu Président de la République, c’est la première fois que le Chef de l’Etat adoucit son discours et appelle au rassemblement de tous les Sénégalais. Ce discours d’apaisement demeure vraisemblablement tributaire  des résultats des élections locales mais aussi législatives qui ont considérablement effrité sa légitimité  politique sur le plan national et international. A l’assemblée, la majorité détient 83 députés et l’opposition 82 élus. Aujourd’hui, le Chef de l’Etat a les mains liées par une opposition qui n’entend pas laisser passer toutes les réformes  qui pourraient lui permettre de briguer probablement un troisième mandat. Les enjeux politiques sont énormes et la présidentielle de 2024 demeure l’arbre qui cache la forêt des ambitions présidentialistes  d’une nouvelle génération de leaders qui cristallisent de jour en jour la jeunesse sénégalaise. Macky se sent menacé politiquement et c’est justement ce qui le pousse aujourd’hui à dégonfler, à apaiser et à appeler touts les sénégalais  à un sursaut national. Cette posture magnanime est aux antipodes de ses méthodes expéditives de gestion du pouvoir. A la limite, les sénégalais sont restés sur leur faim car le Président Sall n’a annoncé rien de nouveau sous nos cieux.

Assane SEYE-Senegal7