Accueil Actualités Disparition de Diary Sow : Les zones d’ombre d’une affaire d’Etat

Disparition de Diary Sow : Les zones d’ombre d’une affaire d’Etat

DIARY SOW

Diary Sow, la jeune Sénégalaise en classe préparatoire scientifique à Paris, a disparu depuis une semaine. La police a lancé des recherches et l’ambassadeur du Sénégal a mis en place un comité de suivi quotidien.

Selon les autorités sénégalaises en France, si la piste criminelle n’est, pour l’heure, pas privilégiée, la police n’écarte aucune piste dans la disparition de Diary Sow. Pas même celle de la fugue. Les enquêteurs s’efforcent de retracer les derniers jours de l’étudiante sénégalaise avant sa disparition.

Plusieurs témoignages indiquent la jeune fille aurait passé les fêtes de Noël à Toulouse, chez sa meilleure amie, étudiante en médecine. Elle devait regagner Paris le 1er janvier. Ce jour-là, elle parle au téléphone avec son « parrain », Serigne Mbaye Thiam.

L’actuel ministre sénégalais de l’Eau et de l’Assainissement était en charge de l’Education lorsque Diary Sow a été sacrée « meilleure élève du Sénégal ». Il est depuis resté très proche de l’étudiante et de sa famille. La jeune femme va bien. Ils discutent des concours qu’elle compte passer,note RFI.

Le surlendemain, elle échange avec sa mère. Des étudiants affirment qu’elle se trouve alors dans son appartement d’une résidence universitaire du sud de Paris. Son badge ayant activé la porte d’entrée semble le confirmer.  Aujourd’hui, les Etats Sénégalais et Français sont à pied d’œuvre et travaillent en étroite collaboration pour  suivre l’enquête des limiers français sur cette dispartion.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

2 Commentaires

  1. […] Diary Sow, la jeune Sénégalaise en classe préparatoire scientifique à Paris, a disparu depuis une semaine. La police a lancé des recherches et l’ambassadeur du Sénégal a mis en place un comité de suivi quotidien. Selon les autorités sénégalaises en France, si la piste criminelle n’est, pour l’heure, pas privilégiée, la police n’écarte aucune piste dans […] Senegal7 […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici