Accueil Actualités DIVERGENCES A TAXAWOU DAKAR : Santi Agne Sène accuse Khalifa Sall et...

DIVERGENCES A TAXAWOU DAKAR : Santi Agne Sène accuse Khalifa Sall et Cie de « politique politicienne » et de dérouler leur propre « agenda politique »

DIVERGENCES A TAXAWOU DAKAR : Santi Agne Sène accuse Khalifa Sall et Cie de « politique politicienne » et de dérouler leur propre « agenda politique »S’il y a des problèmes a Taxawou Dakar, c’est parce qu’on est sorti de son cadre de défenses des intérêts de Dakar et des dararois, pour des questions de politique politicienne. C’est la conviction du maire des Sicap Liberté Santi Agne Sène, qui soutient que Kghalifa Sall et Cie qui ont leur agenda politique, doivent leur laisser eux aussi, leur droit d’avoir leur agenda politique, qui est celui de leur parti, l’AFP. L’AFP dont les responsables étaient hier en conférence de presse, sur l’élection des membres du Haut conseil des collectivités territoriales.  

« A chaque fois que Dakar a été l’objet de problèmes suscités ici ou ailleurs, tous les maires de Dakar se sont mobilisés pour faire face », a déclaré Santi Agne Sène, citant en exemple, le mémorandum de tous les maires de Dakar sur l’acte 3, leur mobilisation sur l’affaire de l’emprunt obligataire et le problème de la place de l’indépendance. Et le maire de Sicap Liberté de préciser que « Taxawou Dakar est toujours dans son rôle de défendre les intérêts de Dakar et des dakarois », si tenté que c’est uniquement pour cela.

En effet, le responsable progressiste est convaincu que les questions de « politique politicienne » et les « agenda politiques » qui sont en train d’être déroulés par les uns et les autres, sont en train de vicier la coalition.

« Depuis quelques temps, la vérité est que les ruptures n’apparaissent que quand il y a des problèmes de politique politicienne », dit-il. Et il en veut pour preuve, le référendum du 20 mars dernier, où la coalition de maires de Dakar a été scindée en deux camps (OUI et NON). Ce qui est d’autant plus regrettable pour lui, qu’il n’y avait pourtant aucun enjeu particulier pour Dakar, dans cette élection sur des questions nationales. « Le référendum, en quoi intéressait-il Dakar, en tant que telle? », se demande-t-il, avant de poursuivre : « Mais certains ne l’ont pas compris comme ça. Et les première failles sont apparus à ce moment-là. (…). La divergence lors du référendum est la traduction concrète de visions politiques opposées. Nous nous étions dans un camp bien précis. Aujourd’hui c’est la continuation ».

Expliquant sa positions actuelle, tout comme celle de tous les maires qui se sont démarqués de Taxawou Dakar pour le scrutin du 4 septembre prochain, Santi Agne Sène soutient que c’est tout à fait normal, que chacun retourne à son parti ou à ses convictions, s’il ne s’agit que de faire de la politique politicienne.

« A chaque fois qu’il y a eu des divergences dans Taxawou Dakar, c’est parc que qu’on sort de son cadre, pour de la politique politicienne. Et si on nous appelle pour de la politique politicienne, on sait prendre nos responsabilités. S’il y a divergence sur des questions de politique politicienne, chacun retourne à son parti. (…). Pour trois postes, on veut diviser Dakar! Il n’y a que de la politique derrière tout ça… La vérité est qu’aujourd’hui, chacun à son agenda politique. Alors qu’on nous laisse avec notre agenda politique ».

 

Mbaye THIANDOUM (Jotay.net)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici