Accueil Sports Djokovic et Kenin vainqueurs en Australie

Djokovic et Kenin vainqueurs en Australie

Il est innarêtable. Le Serbe Novak Djokovic vient de remporter le premier Grand Chelem de la saison à l’Open d’Australie. Grand favori et toujours invaincu en 2020, il n’aura jamais vraiment été inquiété durant la durée de cette quinzaine. Coup double pour celui qui avait gagné son premier Grand Chelem sur ces mêmes courts de Melbourne, il y a désormais douze ans. Il subtilise la place de numéro un mondial à Rafael Nadal et talonne désormais l’Espagnol et le Suisse Federer au classement des joueurs les plus titrés en Grand Chelem. Pete Sampras et ses 14 GC remportés semblent bien loin…

Son attitude fut certes, discutable lors de la finale, il n’empêche qu’il a remporté son 17ème tournoi majeur en ne perdant que trois sets durant le tournoi. Nole veut tout. Il compte bien conserver sa place de Numéro Un mondial et dépasser ses deux rivaux de toujours.

Les jeunes doivent patienter côté ATP 

On se serait presque cru à Roland Garros. Valet incontesté de Nadal sur terre battue, Dominic Thiem s’est retrouvé pris au piège par Djokovic sur la surface dure de Melbourne.

“Ça devait être plus facile de remporter des Grands Chelems à une époque” 

Presque dépité, il est difficile de donner tort à l’Autrichien qui aura tout essayé et offert avec son adversaire serbe, une finale tout aussi belle que celle féminine.

Les jeunes sont bien présents sur le circuit ATP, ils émergent et ne cessent de progresser. Vous entendez leurs noms depuis plusieurs années et les voyez sûrement progresser. Mais ce n’est pas encore suffisant. Les Grands Chelems sont chasses gardées par les anciens Nadal, Djokovic et Federer. Ces derniers comptent parmi les légendes des sports internationaux et resteront éternellement sur les tablettes du sport mondial. Les gains remportés témoignent du niveau de ces joueurs depuis des années. Ils comptent parmi les sportifs les mieux payés de la planète, avec le Suisse Federer en tête de ce classement chez les tennismen. Mais leur fortune ne résumera jamais assez bien l’empreinte laissée sur les courts du monde entier : à leur meilleur niveau, ils restent intouchables

PHOTO par Stocksnap, licence Pixabay

Légende : Le prochain GC aura lieu sur terre battue, à Roland Garros

Tsisipas, Thiem et Zverev font preuve de plus en plus de constance. L’Allemand (tout comme le Grec) tarde à découvrir sa première finale de Grand Chelem. Mais il se rapproche, cette année il a franchi pour la première fois les quarts de finale. Aussi talentueux qu’il soit, il n’arrive toujours pas à mettre tout en place pour battre des joueurs qu’il a déjà battus au Masters ou en Master 1000.

Il a joué un grand tennis durant le tournoi à l’image de sa demie face à Thiem. Ce dernier fut tout simplement plus enclin lors des moments cruciaux et c’est ce qui manque le plus à Zverev pour le moment. Il avait battu Cecchinato au troisième tour en trois petits sets. L’Italien qui est d’ailleurs en difficulté depuis son parcours fantastique à Roland Garros l’année dernière. En effet, il n’est plus le favori des matches auxquels il prend part, même sur terre battue…

Zverev, Thiem et les autres doivent continuer d’apprendre. Les trois extraterrestres ne lâcheront pas leurs places ainsi. Le monde du tennis s’en languit d’avance.

La jeunesse au pouvoir en WTA

On sait à quel point les têtes de séries féminines de chaque tournoi peuvent être malmenées. La consistance sur le circuit WTA n’est pas toujours d’actualité. En d’autres termes, les surprises sont fréquentes. La première de taille fut l’élimination de Serena Williams au troisième tour face à la Chinoise Wang Qiang. La dernière victoire en GC de la cadette des sœurs Williams remonte à janvier 2017 à… l’Open d’Australie. Depuis son congé maternité, elle a disputé quatre finales en 2018 et 2019 (Wimbledon & US Open) mais n’a jamais réussi à nouveau s’imposer sur l’un des quatre tournois. Ce sera son principal objectif cette saison. Renouer avec le succès final et décrocher son 24e GC.

PHOTO par Lchigo121212, licence Pixabay
Légende : Grand chamboulement sur le circuit féminin ?
Tombeuse de la numéro une mondiale Ashleigh Barty, Sofia Kenin a réalisé un exploit en remportant son premier grand tournoi. À seulement 21 ans, elle confirme que la jeunesse prend doucement le pouvoir sur le circuit WTA, en témoignent les performances récentes de Barty, Osaka ou autre Bencic.
En finale, elle s’est débarrassée de Garbine Muguruza en trois sets et dans une rencontre de très haut vol. Après quelques mois délicats, l’Espagnole se consolera avec un retour à la 16ème place du classement WTA. L’Américaine Kenin fait-elle un bond dans le top 8 (7e).