Accueil Actualités Élections Locales à Kolda : «La bataille entre aperistes pour la conquête...

Élections Locales à Kolda : «La bataille entre aperistes pour la conquête de la Mairie aura lieu»

kolda

Journaliste et observateur de la scène politique koldoise, Seydou Diatta a fait l’état des lieux sur la situation politique actuelle dans la capitale du Fouladou, notamment, du parti présidentiel en direction des élections locales. A quelques mois des élections municipales prévenues en mars 2021, sauf un énième report.

Déjà, sur le terrain politique, les guerres de positionnement par militants interposés font rage dans la grande coalition présidentielle pour la conquête de la Mairie de Kolda, actuellement dirigée par Abdoulaye Bibi Baldé, DG des postes du Sénégal. Cette guerre de positionnement des frères de même parti politique ou de la même coalition Bby, fait croire à notre confrère du groupe E-media que «la bataille pour la conquête de la Mairie de Kolda aura bel et bien lieu. Parce qu’il n y aura jamais de compromis, soit entre les frères du même parti (Apr) ou de la même coalition (Bby).

Depuis la chute du régime libéral, c’est une mouvance qui gère la Mairie et cette coalition ne peut pas demeurer jusqu’à la prochaine élection locale. On sent que le siège communal suscite beaucoup d’appétit et naturellement, ça doit être forcément entre frères de parti ou camarades de coalition», a en croire Seydou Diatta, correspond permanent de E-mediat à Kolda.

Avant d’ajouter : «cependant les chances restent différentes d’un responsable à un autre, tout comme aussi les appréhensions d’une localité à une autre, mais aussi, la perception par rapport à l’homme qu’il faut».

Ce qui concerne les potentiels responsables susceptibles d’être candidats pour la Maire de la capitale du Fouladou, notre interlocuteur est d’avis : « si vous prenez par exemple comme le candidat à sa propre succession, Abdoulaye Bibi Baldé, il est considéré par bon nombre de koldois comme quelqu’un qui est arrivé dans la sphère politique par accident. Parce que tout simplement, il est très calme pour être un homme politique. Il lui manque beaucoup en termes de démarches politiques.

On sait aussi qu’il est arrivé à la tête de la Mairie suite à une forte coalition. Malgré que Bibi souffre d’un problème de perception à l’égard des Koldois, il faut admettre qu’il a fait des pas de géant depuis son arrivée à la tête de la municipalité. Il a fait des avancées significatives sur la voirie, l’éclairage public, l’assainissement, et également depuis qu’on l’a nommé à la tête de la direction des postes, il a inséré beaucoup de jeunes.

Mais tous cela ne suffit pas pour qu’il dort sur ses deux oreilles parce que son arrivée à la tête de cette mairie avait suscité beaucoup de frustrations et de contestations des militants de Fabouly Gaye, qui croyaient que c’est leur mentor qui allé gagner les dernières élections locales.

Selon toujours notre confrère : « Fabouly Gaye, est un responsable politique qui a fidélisé sa base. Pour rappel, lors des élections locales de 2014, il est sorti deuxième dernière Bibi Baldé. Et aux dernières élections législatives, il faisait face à des ministres, des directeurs généraux, des députés entre autres poids lourds de la mouvance présidentielle et qui avaient aussi des moyens, mais il les a tous battus à plate couture au niveau de la Commune avant de faire allégeance à la mouvance présidentielle.

Et cela, malheureusement lui a un peut fragilisé. Mais la force de Fabouly, contrairement aux autres, a une base très solide de par sa conviction. Les koldois le vouent jusqu’à présent un grand respect et pourtant, il n’a ni poste politique, ni responsabilité au sein de l’Etat.

S’agissant de Mame Boye Diao, DG des impôts et domaines, notre interlocuteur est d’avis que « c’est quelqu’un qui est arrivé à la troisième position derrière Bibi et Fabouly lors des élections locales de 2014. Il est connu de tous par sa générosité. Il a une grosse machine financière dans la politique, mais la faiblesse de Mame Boye Diao, c’est qu’il est le général, il est le lieutenant, il n’a pas une bonne assise politique dans son fief. A Kolda on ne peut pas t’indiquer un fidèle proche politique de Mame Boye qui en 48 heures peut tenir un meeting qui pourrait regroupé 200 personnes, il n’y a n’a pas.

Le vrai casting de Mame Boye, son bras droit n’est même pas de la commune, ce dernier est de Tankanto escale. Soit Mame Boye sera obligé de faire une alliance avec quelqu’un qui a gagné la confiance de la population comme Fabouly ou le ministre Moussa Baldé.

Puisque la politique, c’est le cimetière des alliances et des amitiés en même temps le berceau des amitiés et des alliances. On peut croire que tout est possible entre ces deux dont Mame Boye Diao est assise financièrement et Fabouly à une légitimité populaire qu’on ne peut pas mettre en cause.

Derrière ces deux, il y a Sanou Sy Diakhité, qui lors des élections locales passées avait terminé quatrième. Malheureusement, Sanou Sy prône une politique qui ne semble pas agréer beaucoup de citoyens. Parce que la plupart des militants, ce sont des militants alimentaires. Sanou prône à ce que les gens cherchent à être autonomes, indépendant et à ce que les gens aient le don de soi. Donc, du coup son discours est en déphasage avec les attentes de la communauté. Également, il à perdu une dame qui est très influente en la personne de Kadiatou Diaw.

Enfin, il y’a aussi l’actuel ministre de l’agriculture et de l’équipement rural, le professeur Moussa Baldé, qui est très connu et apprécié dans le monde rural et dans la commune de Kolda. Lors des législatives passées, c’est lui qui avait joué la carte pour éviter la débâcle de la grande coalition au niveau départemental. Benno bock Yakar avait gagné dans le monde rural et c’était lui qui battait campagne dans ces localités et c’est ce qui lui a fallu beaucoup de respect dans la grande coalition.

Aujourd’hui, ça démarche semble aussi bien collée pour briguer le suffrage des électeurs aux locales, même s’il n’a pas encore déclaré sa candidature. S’il se présente, il risquera de changer totalement la carte politique de Kolda, car c’est un renard politique, il s’affirme de plus en plus de par ses actions.

Pour conclure, les élections locales feront l’objet de divergences entre les frères du même parti (APR) ou les camarades de la même coalition (BBY) même si l’on sait que le dernier mot revient au Président de l’Apr, Macky Sall. En ce sens, un éclatement de la coalition ou du parti présidentiel est possible du fait des frustrations.

Alors si jamais une telle situation se produise, les portes seront totalement ouvertes à l’étoile montante que je n’ai pas cité et qui peut bel et bien créer une surprise, il s’agit des Patriotes qui ont une influence significative et par conviction dans la zone. Donc la bataille de la conquête de la Mairie de Kolda aura belle et bien lieu.

 

Pape Ibrahima Diassy/Sénégal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici