Accueil Actualités En saluant le geste de Macky : Pourquoi Bamba Fall...

En saluant le geste de Macky : Pourquoi Bamba Fall a semé le trouble dans l’esprit des sénégalais !

La politique  procède  parfois d’une logique qui n’a point de logique. Et Bamba est tombé dans le piège du chef de l’Etat Macky qui n’aura pourtant  fait que présenter ses condoléances à un citoyen éploré. Du coup, la confusion s’est installée dès lors que deux adversaires politiques ont accordé leurs violons, ne serait-ce que pour quelques munites.

En politique dit-on souvent, aucun geste n’est anodin et  Bamba Fall le maire de la Médina l’aura appris à ses dépens après que le chef de l’Etat Macky lui a envoyé des émissaires pour lui présenter ses condoléances suite au décès de son oncle. Ce rapprochement impromptu avec le chef de l’exécutif  continue en effet de faire couler beaucoup d’eau sous les ponts. Et Bamba en  a ainsi  profité pour sabrer ses ex-camarades de parti qui n’ont pas daigné venir  partager  sa douleur. Surtout  dans un contexte politique marqué par le  procès de son mentor Khalifa Sall et leur exclusion du parti socialiste dirigé par Ousmane Tanor Dieng. En politique, dit-on souvent, rien n’est anodin et tout geste pourrait accoucher d’une foultitude de commentaires plausibles. A l’évidence,  même si  le maire de la Médina tente vaille que vaille de justifier ses « belles paroles » à l’endroit du chef de l’Etat, il n’en demeure pas moins vrai que le sénégalais lambda refuse de facto, de le  croire au mot à cause de la politique politicienne qui  fait de lui un ennemi et non un adversaire du Président de la République. Ne doit-on pas aller présenter ses condoléances à son prochain au sens générique du terme ? L’adversité politique est-elle synonyme  d’animosité ? En tous les cas, il semble que les sénégalais aient réagi en fonction de leur compréhension éthérée de la chose politicienne. Bamba se démène en effet  comme un beau diable pour sortir nickel de cette affaire mais l’opinion aidée de la presse s’acharne sur son rapprochement avec le Président Macky. En vérité qu’il se rapproche de Macky n’a rien  d’spécial car il ne serait  jamais perçu comme Sada Ndiaye qui s’était prévalu d’une loi sous Wade, pour exécuter une liquidation. Mais au stade où Khalifa n’aurait pas les coudées franches, force est de reconnaitre que les esprits se troublent de plus en plus  pour un quelconque rapprochement de sa part  avec le Chef de l’Etat. Cerise sur le gâteau, les esprits se troublent de plus bel quand la presse  annonce que Bamba aurait été reçu au Palais de la République. Ce qui a l’heur de susciter  le doute  aussi bien du coté  de ses compagnons de fortune tout comme du coté des sénégalais et même des gens du pouvoir. Certes le  maître du jeu politique ne poserait  aucun acte qui ne soit pas politique mais quand le chef de l’Etat pose un acte, c’est à la nation qu’il le doit. Mais dans le cas très spécial de Bamba Fall, le doute est permis puisque son supposé entrevue avec le chef de l’Etat est la suite logique du geste  de son éminence. Un geste à l’évidence chargé !

Senegal7.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici