Explosion d’une mine à Kandiadiou : Seydima Gassama réclame justice

Le directeur exécutif de Amnesty international Sénégal n’est pas insensible à l’accident qui s’est produit vendredi à Bignana causant la mort de cinq (5) personnes à la suite d’une explosion de mine antipersonnel. Ainsi Seydi Gassama réclame justice.
« La pause de mines antipersonnel sur une route fréquentée est un acte criminel dont les auteurs doivent être recherchés et traduits en justice ». Avant d’ajouter « Le Traité d’Ottawa, dont l’État du Sénégal est partie, interdit la production, le stockage et l’utilisation de ces engins de la mort » a ntamment tweeté Seydi Gassama.
Diaraf DIOUF Senegal7