L'Actualité en Temps Réel

Face au variant Delta : Touba peut-il se passer de son Magal à l’économie florissante ?

La pandémie à coronavirus a affecté tous les secteurs d’activité de la vie nationale. Et le nouveau variant Delta beaucoup plus pernicieux est venu empirer la situation.

Mais il semblerait  les retombées économiques des Magals et Gamous sont telles qu’il apparait impossible à certaines autorités religieuses d’y renoncer malgré la gravité de la situation.

En effet durant ces événements religieux, c’est des milliards et des milliards qui sont collectés, des milliards provenant des talibés et des hommes politiques venus recueillir des prières auprès des Chefs religieux.

Si l’on en vient à poser la problématique du report ou non de ces manifestations religieuses, forcément cela créera des  appréhensions puisque non seulement ces manifestations génèrent beaucoup d’argent mais que cet argent est souvent reversé au talibés dans le cadre de leur subsistance et à l’entretien des daaras et autres corolaires  à caractère religieux.

Voilà pourquoi  face à la  montée du variant Delta,la plupart des religieux ne militent pas en faveur du report ou de l’interdiction  de ces manifestations religieuses.

Assane SEYE-Senegal7