Accueil Actualités Fatoumata couche avec deux amis, et les envoie ensuite en prison

Fatoumata couche avec deux amis, et les envoie ensuite en prison

Pour avoir réclamé la somme de 1000 F à son ami Yelli Coulibaly, qui a couché avec la prostituée Fatoumata Ba dans sa chambre, le soudeur métallique de 50 ans, Pape Souleymane Guèye, a été condamné hier à 1 mois de prison ferme par le juge des flagrants délits de Dakar, pour proxénétisme. Quant à Yelli Coulibaly et Fatoumata Ba, ils ont écopé de 2 ans assortis du sursis pour respectivement défaut de carnet sanitaire et violences et voies de fait.

Une rocambolesque histoire de jambes en l’air ayant mal tourné, qui s’est déroulée à la Médina, le 17 juin dernier, et qui a été jugée hier devant la barre des flagrants délits de Dakar, selon les Echos.  Le jour des faits, vers 21h, Fatoumata Ba, 23 ans, avait rendu une visite à Pape Souleymane Guèye dans sa chambre à la Médina pour un moment d’intimité.

la fille demande ensuite la permission de rester pour la nuit, ce que son amant accepte et d’ailleurs,  il sort lui chercher de quoi se mettre sous la dent, et rencontre  son ami Yelli Coulibaly. Pape Souleymane Guèye a informé son pote de la visite de Fatoumata Ba dans sa chambre. Yelli  a donc très rapidement rappliqué sur les lieux pour rencontrer la fille.

Une fois sur place, il a proposé à Fatoumata Ba une partie de jambes en l’air rétribuée,  qu’elle accepte pour 4000 F. Le marché conclu, Yelli Coulibaly lui a donné un billet de 5000 F et ils sont passés à l’acte.  Yelli Coulibaly a voulu remettre ça. Mais Fatoumata Ba refuse. Yelly réclame alors sa monnaie sans succès, et ça finit en grosse dispute, il a violemment cogné la tête de la fille contre le mur.

Pape Souleymane Guèye entre dans la danse, et réclame une commission de 1000 F à son ami Yelli, le prix de la chambre prêtée pour la passe.  Ce dernier refuse  et s’en prend à son ami. la bagarre finit à la police, et les deux amis y sont retenus pour proxénétisme et violences et voies de fait. Fatoumata elle, est inculpée pour défaut de carnet sanitaire.

Devant le juge des flagrants délits, Pape  a catégoriquement nié les faits de proxénétisme qui lui sont imputés. A l’en croire, il n’a fait qu’informer son ami Yelli Coulibaly de la présence de Fatoumata Ba dans sa chambre. «Je l’ai juste informé, mais ce n’était pas pour qu’il aille la voir et coucher avec elle. C’est à mon insu qu’il est parti à sa rencontre. C’est une affaire de 1000 F qui l’oppose à Fatoumata Ba. Je ne lui ai jamais réclamé 1000 F pour avoir eu une conjonction sexuelle avec elle dans ma chambre», a confié le mis en cause.

Mais son ami Yelli  l’a enfoncé, avant de demander pour lui la clémence du tribunal. «C’est dans la chambre de Pape Souleymane Guèye que j’ai  entretenu des rapports sexuels avec Fatoumata Ba, moyennant 4000 F. C’est après cela que Pape Souleymane Guèye m’a demandé de lui payer 1000 F», a raconté le prévenu, en l’absence de Fatoumata Ba.

Le procureur, convaincu de la culpabilité de Yelli Coulibaly et Fatoumata Ba, a requis 2 ans de prison assortis du sursis contre eux. S’agissant de Pape Souleymane Guèye, il a requis 1 mois de prison ferme en sus d’une amende de 250.000 F qu’il doit payer. Au final, le tribunal a suivi le procureur dans ses réquisitions et les a condamnés à ces peines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici