Faux visas : un réseau utilise de faux cachets des ministères des Affaires étrangères et de l’économie pour…

0

Après l’affaire du trafic de passeports diplomatiques impliquant des députés de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY), un réseau de faussaires dont le cerveau en fuite s’est refugié en Europe, a été démantelé par la gendarmerie à Keur Massar.

Les faussaires utilisaient de faux cachets des ministères des Affaires étrangères et de l’Économie pour faire voyager des Sénégalais vers l’Espagne, le Portugal et la France, note le quotidien l’observateur.

S. D. Seck, un professeur de philosophie à la retraite, et un agent immobilier nommé Ibra Fall ont été arrêtés.

Et la perquisition effectuée au domicile du professeur a été fructueuse. En effet, les pandores ont saisi plusieurs autres documents, dont de fausses attestations de congé, de faux bulletins de salaire, 67 relevés de comptes bancaires fictifs, 17 fausses attestations d’assurances, des autorisations de sortie du territoire national.

En plus de cette saisie, 11 candidats à l’émigration réclament aux faussaires 1,650 million de Fcfa. Les candidats à l’émigration, des menuisiers, mécaniciens, voyageaient avec le titre d’Inspecteurs du Trésor, d’infirmiers d’État, d’ingénieurs agronomes ou d’informaticiens avec matricule de solde.

 

Fanta DIALLO BA-senegal7

Leave a comment