Accueil Actualités Fête du 1er MAI : Les centrales reviennent dans leurs doléances

Fête du 1er MAI : Les centrales reviennent dans leurs doléances

La place de la Nation a été le point de ralliement de plusieurs centrales syndicales : la Cnts/Fc, la Csa, l’Udts et l’Unsas, entre autres pour célébrer la Fête internationale du travail. Comme chaque année, les travailleurs des organisations syndicales ont encore remis leurs cahiers de doléances à la face du gouvernement.

La Place de la Nation ex-Obélisque, a refusé du monde à l’occasion de la fête du 1er mai. Cette journée marquée par les revendications des travailleurs s’est déroulé dans un esprit festif. Les travailleurs de la santé, de l’éducation, les secteurs du nettoiement, de la sécurité, bres, presque tous les secteurs de travail étaient représentés, tous unis pour une seule cause : « Unis pour des salaires dignes et décents ».Les pancartes des différentes organisations syndicales rivalisaient d’ardeur .Tam-tams, sifflets, danses, démonstrations de forces ; tout y était en termes de défilés pour réclamer de meilleures conditions de vie et de travail.  Les brassards  arborés par travailleurs qui ont été licenciés étaient de la partie à l’instar de leurs « 28 employés licenciés de façon abusive » et bien d’autres sénégalais qui ont été victimes des cas similaires. Se relayant au micro, le journal Quotidien nous apprend que Mballo Dia Thiam au non de Mademba Sock, secrétaire général de l’Union nationale des syndicats autonomes du sénégal (Unsas),a déploré le non-respect des accords signés en 2014 dans le secteur de la santé. Elimane Diouf, leader de la Confédération des syndicats autonomes (Csa), a mis l’accent sur le régime indemnitaire dans la Fonction publique. Pour sa part, le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du sénégal (Cnts) a demandé au gouvernement de respecter les chartes. Pour cela, Mody Guiro a exhorté l’Etat à faire la « reculade nécessaire pour écouter les travailleurs ».Cheikh Diop de la Confédération nationale des travailleurs du sénégal/Forces du changement et le représentant de l’Union démocratique des travailleurs du Sénégal (Udts) ont tous abondé dans le même sens. Dans leur discours, les syndicalistes ont appelé à l’unité, à la mobilisation et à la solidarité. Cette fête du travail qui consacre les revendications des travailleurs du Sénégal  s’est déroulée dans une ambiance en demi-teinte.

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici