Accueil Actualités Fraude sur un titre de voyage : 3 étudiants Comoriens et...

Fraude sur un titre de voyage : 3 étudiants Comoriens et leur acolyte Sénégalais condamnés…

Étudiants de leur état, Athmar Mohamed Ali, Mohamed Sandra, Ahmada Ibn Abass et Alhassane Touré ont été condamnés ce lundi par le tribunal des flagrants délits de Dakar. Ils ont été reconnus coupables des infractions et fraudes sur un titre de voyage et complicité de ce chef.

Ouf de soulagement pour les trois étudiants Comoriens (Athmar Mohamed Ali, Mohamed Sandra, Ahmada Ibn Abass) et les deux Sénégalais (Alhassane Touré et Oumar Racine Athie) ! Après dix jours derrière les barreaux, ils ont humés ce lundi l’air frais de la liberté.

Les prévenus ont être arrêtés à l’aéroport International Blaise Diagne pour fraude sur un titre de voyage et complicité de ce chef. En effet, les sœurs, Athmar Mohamed Ali et Sandra Mohamed voulaient rejoindre leurs parents, établis en France.

C’est ainsi qu’elles s’étaient présentées à l’aéroport avec de faux passeports Français en compagnie d’Ahmada Ibn Abass, Omar Racine Athie et Alhassane Touré. Malheureusement, ils seront tous interpellés.

Entendues par les enquêteurs, Athmar Mohamed Ali et Sandra Mohamed mouillent leur cousin Ahmada Ibn Abass et Alhassane Touré. « C’est ce dernier qui nous a aidées à accomplir toutes les formalités. Lorsque nos parents nous ont envoyé les passeports. Nous l’avons connu par l’intermédiaire d’Ahmada Ibn Abass », déclarent-elles.

Des allégations corroborées par leurs deux acolytes lors de leur audition. Oumar Racine Athie pour sa part, a nié les faits de complicité. A l’en croire, il s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. « J’ignorais qu’elles détenaient de faux passeports », a-t-il allégué sans convaincre les enquêteurs de sa bonne foi.

Cependant devant le juge, Alhassane Touré, étudiant en 3e année, a changé de fusil d’épaule. « Je ne suis mêlé ni de près ni de loin à cette histoire de fraude. J’avais juste accompagné mes coprévenus à l’aéroport », s’est-il défendu.

Malgré cela, le maître des poursuites, a requis trois mois ferme contre Alhassane Touré, Athmar Mohamed Ali, Mohamed Sandra, Ahmada Ibn Abass. Quant à O. Racine Athie, elle a sollicité sa relaxe.

A sa suite, Me Abdoulaye Tall et Cie ont sollicité la clémence du tribunal.

Rendant son délibéré, le juge a condamné  Athmar Mohamed Ali, Mohamed Sandra, Ahmada Ibn Abass et Alhassane Touré à deux ans d’emprisonnement assortis du sursis. Quant à Oumar Racine Athie, il a été relaxé.

Kady Faty – Senegal7

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici